Vivre en Concubinage, Est-il permis dans l’islam ?

Vivre en Concubinage, Est-il permis dans l'islam ?

Vivre en concubinage est une façon de vivre ensemble sans mariage. Beaucoup de gens préfèrent vivre en concubinage afin de pouvoir réduire les dépenses de la vie ou afin de pouvoir connaître mieux leurs futurs partenaires. La question qui se pose c’est la position de l’islam vis à vis de la vie en concubinage hors mariage.

Dans cet article de la boutique musulmane Razva et suite à mes cours de fiqh en ligne sur mon institut islamique en ligne, je vais essayer de parler de ce sujet et d’analyser les sources, ainsi que l’avis des savants pour répondre aux différentes questions au sujet de la vie en concubinage dans l’islam de manière hors mariage.

Sayed Ali Moosavi

Sayed Ali Mousavi
Auteur

Je suis le fondateur de la boutique musulmane et de l'institut islamique en ligne Razva. Vous pouvez suivre mes cours sur mon institut ou visionner mes vidéos sur Youtube.

Définition

Le concubinage est une méthode de vivre ensemble sans avoir une responsabilité comme celle d’une vie dans le cadre du mariage. D’après les sources gouvernementales le concubinage a été définie ainsi :

Le concubinage est une union de fait. Elle est marquée par une vie commune stable et continue entre 2 personnes, de même sexe ou de sexe différent, qui vivent en couple.[1]Le site officiel de l’administration française

Ce qui est clair c’est que le concubinage n’est pas une sorte de mariage, il est plutôt une méthode de vie tout à fait différente que le cadre de mariage. C’est une union libre sans responsabilité comme le dit le site officiel de l’administration française :

Vous êtes en union libre ? Le concubinage n’entraîne aucune conséquence entre les 2 concubins, contrairement au mariage. Chacun de vous peut à tout moment rompre cette union.[2]idem

En conclusion, le concubinage est le fait de vivre avec une personne de même sexe ou de sexe différent dans le cadre d’une union libre sans responsabilité l’un à l’égard de l’autre.

Relation homme femme dans l’islam

La relation homme femme dans l’islam a des règles et tout musulman doit les respecter. Le rapport sexuel entre un homme et une femme n’est autorisé que dans le cadre du Mariage.

Sauf le mariage, aucune relation n’est licite entre un homme et une femme d’après l’islam.

Voir l’article : Rapport sexuel en islam

Dans l’article ci-dessus, j’ai cité plusieurs versets coraniques et hadiths islamiques qui prouvent que le rapport d’homme et femme n’est valable que dans le cadre d’un mariage.

Alors concernant le concubinage et le fait qu’un homme et une femme musulmans vivent en concubinage ne peut pas être autorisé d’après l’islam. Parce que le concubinage est une union libre et est le contraire du mariage.

Un homme musulman et une femme musulmane qui vivent dans une maison sans être mariés, n’ont aucune différence avec les autres hommes et femmes dans la société.

Ils doivent alors respecter les mêmes limites des autres hommes et femmes d’après la religion.

Il est déjà déconseillé qu’un homme et une femme restent dans un lieu où ils sont seuls pour une longue durée. Ensuite, ceci est pour le moment où ils respectent toutes les limites, comme :

  • la femme doit être voilée
  • l’homme n’a pas le droit de regarder les parties du corps de la femme qu’elle couvre avec le voile
  • aucun rapport sexuel n’est licite, etc

Que dit le Coran ?

Cours proposé : Apprendre l’arabe en ligne

Plusieurs versets du Coran parlent de la relation entre les hommes musulmans et les femmes musulmanes. Le verset ci-dessous est un des versets qui explique de manière détaillée une relation licite et plusieurs règles :

وَ قُلْ لِلْمُؤْمِنٰاتِ يَغْضُضْنَ مِنْ أَبْصٰارِهِنَّ وَ يَحْفَظْنَ فُرُوجَهُنَّ وَ لاٰ يُبْدِينَ زِينَتَهُنَّ إِلاّٰ مٰا ظَهَرَ مِنْهٰا وَ لْيَضْرِبْنَ بِخُمُرِهِنَّ عَلىٰ جُيُوبِهِنَّ وَ لاٰ يُبْدِينَ زِينَتَهُنَّ إِلاّٰ لِبُعُولَتِهِنَّ أَوْ آبٰائِهِنَّ أَوْ آبٰاءِ بُعُولَتِهِنَّ أَوْ أَبْنٰائِهِنَّ أَوْ أَبْنٰاءِ بُعُولَتِهِنَّ أَوْ إِخْوٰانِهِنَّ أَوْ بَنِي إِخْوٰانِهِنَّ أَوْ بَنِي أَخَوٰاتِهِنَّ أَوْ نِسٰائِهِنَّ أَوْ مٰا مَلَكَتْ أَيْمٰانُهُنَّ أَوِ اَلتّٰابِعِينَ غَيْرِ أُولِي اَلْإِرْبَةِ مِنَ اَلرِّجٰالِ أَوِ اَلطِّفْلِ اَلَّذِينَ لَمْ يَظْهَرُوا عَلىٰ عَوْرٰاتِ اَلنِّسٰاءِ وَ لاٰ يَضْرِبْنَ بِأَرْجُلِهِنَّ لِيُعْلَمَ مٰا يُخْفِينَ مِنْ زِينَتِهِنَّ وَ تُوبُوا إِلَى اَللّٰهِ جَمِيعاً أَيُّهَا اَلْمُؤْمِنُونَ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ

Dis aux Croyantes de baisser leurs regards, d’être chastes, de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît. Qu’elles rabattent leurs voiles sur leurs gorges ! Qu’elles montrent seulement leurs atours à leurs époux, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs époux, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs époux, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou à leurs femmes, ou à leurs esclaves, ou à leurs serviteurs mâles que n’habite pas le désir [charnel], ou aux garçons qui ne sont pas [encore] au fait de la conformation des femmes. Que [les Croyantes] ne frappent point [le sol] de leurs pieds pour montrer les atours qu’elles cachent ! Revenez tous à Allah, ô Croyants ! Peut-être serez-vous bienheureux.

(Sourate 24 verset 31)

Le regard, le rapport sexuel, montrer ses embellissements, se voiler sont les titres des règles mentionnées dans ce versets du Coran. Il donne aussi des exceptions, comme les membres de la famille, le mari, le père, etc pour quelques uns des limites mentionnées.

Le terme « إلا لبعولتهن » (sauf à leurs époux) prouve clairement que sauf le mariage rend licite le rapport sexuel entre un homme et une femme et enlève les autres limites.

Le fait de vivre en concubinage est donc interdit et il n’y a pas de doute. Le verset ci-dessus est un seul exemple de plusieurs versets du Coran qui parlent de ce sujet.

Article proposé : Menstruation en islam

Analyse des hadiths

Les hadiths dans le chapitre du mariage dans les sources de hadiths islamiques sont innombrables. Le contenu des hadiths est le même que les versets du Coran dans ce sujet.

Tout comme le Coran, une relation licite entre homme et femme sans le mariage n’existe pas, sauf la relation avec l’esclave qui existait à cette époque là et l’islam a mis des règles pour le faire disparaître.

L’Imam Sâdiq (a) dit :

ٍ عَنْ أَبِي عَبْدِ اللَّهِ ع قَالَ: فِيمَا أَخَذَ رَسُولُ اللَّهِ ص مِنَ الْبَيْعَةِ عَلَى النِّسَاءِ أَنْ … لَا يَقْعُدْنَ‏ مَعَ‏ الرِّجَالِ‏ فِي الْخَلَاءِ

Lorsque les femmes faisaient l’allégeance avec le Prophète Muhammad (s), il accepta leur allégeance à condition qu’elles ne restent pas avec les hommes (qui ne leur sont pas licites) seules dans un endroit.

(Al-Kâfi, v 5 p 519)

Ce hadiths et plusieurs autres hadiths sont clairs et précis qu’une relation entre un homme et une femme ne peut être licite que dans le cadre de mariage.

Cours proposé : Cours de fiqh islamique

Concubinage et les hadiths du Prophète Muhammad (s)

Comme vous avez constaté dans le hadith ci-dessus, le hadith du Prophète Muhammad (s) sur le fait qu’un homme et une femme restent dans un endroit seuls, est clair et il l’interdit.

Le hadith du Prophète Muhammad (s) s’applique exactement sur le concubinage, parce qu’il interdit aux hommes et aux femmes musulmans de s’asseoir là où il n’y a personne, tout seul. Que disons-nous alors sur le concubinage, dans lequel, ils vivent ensembles pendant des jours, des mois ou des années sans être licite l’un à l’autre.

Ce genre de hadiths prophétiques, comme plusieurs versets coraniques interdisent la vie en concubinage dans l’islam.

Qu’est-ce qui est haram dans un couple non marié ?

Les limites de l’islam sur la relation entre hommes et femmes sont claires, en voici quelques unes :

  • l’homme n’a pas le droit de regarder le corps et les cheveux de la femme, sauf son visage et ses deux mains jusqu’aux poignets.
  • la femme doit couvrir son corps, ses cheveux sauf le visage, les deux pieds et les deux mains jusqu’aux poignets.
  • si l’homme regarde la femme (même le visage d’une femme voilée) avec de l’intention d’avoir de désir corporel, il commet un péché
  • aucun rapport sexuel n’est permis
  • embrasser, se prendre dans les bras, et se toucher sont interdit

Voici quelques limites et interdictions islamiques au sujet des couples non mariés qui vivent en concubinage. Comme il a été explique plus haut, seul le mariage peut les rendre licites entre couple.

Cours proposé : Apprendre le persan en ligne

Relations sexuelles en dehors de mariage dans l’islam

D’après ce qui a été expliqué plus haut, il n’existe aucune relation sexuelle en dehors de mariage dans l’islam. D’après l’islam et d’après le fiqh islamique chiite, le rapport sexuel n’est permis qu’après le mariage temporaire ou le mariage permanent.

Peut-on se marier après le Concubinage dans l’islam ?

La réponse est oui. Si un homme et une femme vivent en concubinage et ont eu des rapports sexuels (malgré son interdiction), même ils ont fait de la fornication, ils peuvent se marier quand même et rendre leur relation licite et islamique.

Découvrez tous nos tapis de prière musulmans pour hommes et femmes

Attendre 3 mois avant de se marier dans l’islam ?

Avant de se marier il est important de mettre du temps pour se connaître. Mais il n’est pas autorisé d’avoir un rapport sexuel ou de dépasser les limites de l’islam.

Même si vous avez trouvé l’homme de votre vie ou la femme de votre vie, et que vous avez décidé de vous marier prochainement, ceci ne vous autorise aucun rapport sexuel. Parce que vous n’êtes pas encore mariés et vous n’avez pas le droit de négliger les limites de l’islam.

Donc, oui ils peuvent mettre du temps à se connaître, mais ils ne peuvent pas avoir une relation intime.

Vivre ensemble avant le mariage dans l’islam

Service proposé : Thérapie de couple musulman

Il est donc nécessaire de savoir qu’avant le mariage, l’homme et la femme ne peuvent pas vivre ensemble (comme les mariés) et avoir du rapport sexuel. Il est considéré comme un péché et ils doivent se repentir auprès d’Allah.

Mais si jamais ils ont fait cela, malgré son interdiction, ils peuvent toujours faire un mariage et rendre leur relation licite.

Vidéo Sur le Concubinage dans l’islam

Conclusion

La réponse à la question sur le concubinage est maintenant claire. Le concubinage dans le cadre du mariage est autorisé dans l’islam, mais en dehors de mariage n’est pas autorisé.

Si vous avez d’autres questions ce sujet, n’hésitez pas à écrire dans les commentaires.

Sur Youtube

Visionnez les vidéos YouTube de Sayed Ali Mousavi :

5 Commentaires sur “Vivre en Concubinage, Est-il permis dans l’islam ?

    • Sayed Ali Mousavi dit:

      Si il est né hors mariage, il est normalement considéré comme enfant né hors mariage. Mais ceci ne le dévalorise pas et il a tjr le même respect dans l’islam que n’importe quel croyant et croyante

  1. Amanullah dit:

    Bonjour Sayed,
    Je suis chiite depuis 2005, l’année de ma conversion à l’islam chiite. Je vis à Madagascar, j’ai trouvé votre chaine youtube et site y a pas longtemps et j’en suis vraiment séduit, ça m’aide beaucoup pour mon apprentissage parce que je n’ai pas beaucoup de temps pour aller à notre madrasa à cause de mon travail pour étudier. Je voudrai vous poser des questions à propos de votre réponse à MASJDID OKOCHA sur son livre intitulé : les 100 contradictions dans le coran. je voudrai plus de video de votre part pour répondre à ces islamophobes car ils sont nombreux en ce moment, y compris un certain SAM SHAMOUN. le problème, ils tirent leurs sources dans les livres sunnites qui présente beaucoup d’erreur en ce qui concerne les hadiths boukhari et muslim. je vous donne mon mail ci-dessous pour continuer. Merci sheich.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *