Les actes de la nuit du vendredi

Les actes de la nuit du vendredi

Les actes de la nuit du vendredi

Les actes de la nuit du vendredi sont nombreux. Nous nous contentons ici d’en présenter quelques-uns.

1) Multiplier la répétition de :

سُبْحَانَ اللّٰهِ، وَاللّٰهُ أَکْبَرُ، وَلَا إِلٰهَ إِلّا اللّٰهُ

Subhâna-llâhi,wa-llâhuakbaru, wa lâ ilâha illâ-llâhu

Gloire à Dieu, Dieu est plus Grand, il n’y a de Dieu que Dieu !

Et multiplier les prières sur Mohammed et sur sa famille !

-Il est rapporté que la nuit du vendredi est une nuit de gloire et son jour, un jour lumineux, alors multipliez la répétition de « Gloire à Dieu, Dieu est plus Grand, il n ’y a de Dieu que Dieu ! » et multipliez les prières sur Mohammed et sur la famille de Mohammed !

-Et dans un autre propos rapporté, il est dit que le nombre minimum de prières sur Mohammed et sur sa famille, durant cette nuit est cent et que plus on en fait, mieux c’est.

-Il est rapporté de l’[Imam] as-Sâdeq(p) que la prière sur Mohammed et sur sa famille, la nuit du vendredi, équivaut à 1000 bonnes actions, efface 1000 mauvaises actions et élève de 1000 degrés. Il est recommandé de multiplier, durant cette nuit, la prière sur Mohammed et sur la famille de Mohammed, que les prières soient sur eux tous à partir du [moment] d’après la prière de l’aprèsmidi [du jeudi] jusqu’à la fin de la journée du vendredi.

Les actes de la nuit du vendredi1

-Il est rapporté d’une chaîne de transmission juste, de [l’imam] as- Sâdeq(p) qui dit : « L’après-midi du jeudi, des Anges descendent du ciel avec, dans les mains, des crayons en or et des cahiers en argent. Ils n’y inscrivent que les prières sur Mohammed et sur la famille de Mohammed, jusqu’à la nuit du samedi. »

Les actes de la nuit du vendredi2

-Sheikh Tûssî [m.460H] dit : La prière sur le Prophète Mohammed(s) est recommandée le jeudi, 1000 fois.

Et il est recommandé de dire :

اللّٰهُمَّ صَلِّ عَلىٰ مُحَمَّدٍ وَآلِ مُحَمَّدٍ وَعَجِّلْ فَرَجَهُمْ، وَأَهْلِكْ عَدُوَّهُمْ مِنَ الْجِنِّ وَالْإِنْسِ مِنَ الأَوَّلِينَ وَالْآخِرِينَ

Allâhumma, salli ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn wa ‘ajjil farajahum, wa ahlika ‘aduwwahum mina-l-jinni wa-l-insi minal-awwalîna wa-l-âkhirîna

Mon Dieu, prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed, accélère leur soulagement et fais périr leurs ennemis des djinns et des hommes, des premiers aux derniers !

Celui qui dit cela après la prière de l’après-midi de jeudi jusqu’à la fin de la journée du vendredi, aura beaucoup de faveurs.

-Le Sheikh dit également qu’il est recommandé de demander pardon [à Dieu] à la fin du jour du jeudi en disant :

أَسْتَغْفِرُ اللّٰهَ الَّذِى لا إِلٰهَ إِلّا هُوَ الْحَىُّ الْقَيُّومُ، وَأَتُوبُ إِلَيْهِ، تَوْبَةَ عَبْدٍ خاضِعٍ مِسْكِينٍ مُسْتَكِينٍ

Astaghfiru-llâha al-ladhî lâ ilâha illâ huwa al-hayyu al-qayyûmu wa atûbu ilayhi tawbata ‘abdinn khâdi’inn miskîninn mustakîninn

Je demande pardon à Dieu, point de divinité autre que Lui, le Vivant, le Sustentateur et je me repens auprès de Lui du repentir d’un esclave, soumis, pauvre, misérable

لَايَسْتَطِيعُ لِنَفْسِهِ صَرْفاً وَلَا عَدْلاً وَلَا نَفْعاً وَلَا ضَرّاً وَلَا حَيَاةً وَلَا مَوْتاً وَلَا نُشُوراً

lâ yastatî’u li-nafsihi sarfann wa lâ ‘adlann wa lâ naf ‘ann wa lâ darrann wa lâ hayâtann wa lâ mawtann wa lâ nushûrann

qui ne peut rien faire pour lui- même, ni retirer, ni changer, ni [agir] à son avantage ou à son désavantage ni se donner la vie ou la mort ni ressusciter !

وَصَلَّى اللّٰهُ عَلَىٰ مُحَمَّدٍ وَعِتْرَتِهِ الطَّيِّبِينَ الطَّاهِرِينَ الْأَخْيارِ الأَبْرارِ وَسَلَّمَ تَسْلِيماً

Wa salla-llâhu ‘alâ Muhammadinn wa ‘ itratihi, at-tayyibîna attâhirîna al-akhyâri al-abrâri wa sallama tas-lîmann

Que Dieu prie sur Mohammed et les membres bons et purs de sa famille, les élus, les bienfaisants et les salue beaucoup !

2) Lire, durant la nuit du vendredi, les sourates Le Voyage Nocturne (XVII), La Caverne (XVIII), les trois sourates qui commencent par Ta Sîn [Les Poètes (XXVI), Les Fourmis (XXVII), Le Récit (XXVIII)], La Prosternation (XXXII), Ya Sîn (XXXVI), Sâd (XXXVIII), Al-Ahqâf (XLVI), Celle qui est inéluctable (LVI), L’Agenouillée (XLV), La Fumée (XLIV), Le Mont (LII), La Lune (LIV), Le Vendredi (LX1I). Si l’occasion ne se présente pas, se limiter à la sourate Celle qui est inéluctable (LVI) et à celle citée avant elle [Al-Ahqâf (XLVI)].

-Il est rapporté de [l’Imam] as- Sâdeq(p) qui dit : « Celui qui lit la sourate Le Voyage Nocturne(XVII) toutes les nuits de vendredi, ne meurt pas avant d’atteindre le Sustentateur(qa). Il fait partie de ses compagnons. »

Les actes de la nuit du vendredi3

-Il(p) : « Celui qui lit la sourate La Caverne (XVIII) toutes les nuits de vendredi, ne meurt qu’en étant un martyr : Dieu le fait ressusciter avec les martyrs et le Jour du Jugement, il se tiendra avec les martyrs. »

Les actes de la nuit du vendredi4

-Il(p) : « Celui qui lit les trois sourates qui commencent par Ta Sîn [Les Poètes (XXVI), Les Fourmis (XXVII), Le Récit (XXVIII)], durant la nuit du vendredi, fait partie des Elus de Dieu, dans le voisinage de Dieu, sous Sa Protection. Il ne sera jamais touché par la misère en ce monde et il lui sera donné du Paradis, dans l’Audelà, jusqu’à satisfaction et même plus. Dieu le mariera avec 100 épouses des Houris al- ‘Ain. »

Les actes de la nuit du vendredi5

-Il(p) : « A celui qui lit la sourate La Prosternation (XXXII) toutes les nuits de vendredi, Dieu donne son Livre dans la main droite; il n’est pas tenu compte de ses [méfaits] et il sera en compagnie de Mohammed(s) et des gens de sa maison(p). »

Les actes de la nuit du vendredi6

-Il est rapporté d’une chaîne de transmission considérée, de l’[Imam] al-Bâqer(p) qui dit : «A celui qui lit la sourate Sad (XXXVIII) durant la nuit du vendredi, il est donné des biens de ce monde et de l’Au-delà qui n’ont été donnés à personne, sauf à un Prophète Messager ou à un Ange proche. Dieu le fait entrer au Paradis ainsi que toute personne de sa maison qu’il aime jusqu’à son serviteur qui le sert. Il n’y a aucune limite dans la délimitation des membres de sa famille ni pour ceux qui intercèdent pour lui. »

Les actes de la nuit du vendredi7

-De [l’imam] as-Sâdeq(p) : « Celui qui lit, durant la nuit ou le jour du vendredi, la sourate Al-Ahqâf (XLVI), Dieu le protège de la peur terrible durant la vie en ce monde et l’assure contre la Frayeur le Jour du Jugement Dernier, selon la Volonté de Dieu. »

Les actes de la nuit du vendredi8

-Il(p) dit : « Celui qui lit la sourate Celle qui est inéluctable (LVI) chaque nuit de vendredi, Dieu Très-Elevé l’aime et le rend aimable auprès des gens. Il ne connaîtra jamais la misère en ce monde ni aucun des besoins de ce monde et il sera en compagnie du Prince des croyants(p), cette sourate étant la sienne. »

Les actes de la nuit du vendredi9

-Il est rapporté que pour celui qui lit la sourate Le Vendredi (LXII) chaque nuit du vendredi, elle est une amende compensatoire [pour ses péchés] durant la période allant de ce vendredi au suivant.

Les actes de la nuit du vendredi10

-Il est rapporté la même chose pour celui qui lit la sourate La Caverne chaque nuit de vendredi, et pour celui qui la lit après les deux prières obligatoires de midi et de l’après-midi du jour du vendredi.

-Sache que les prières rapportées [du Prophète(s) et d’Ahle al-Beit(p)] durant la nuit de vendredi sont nombreuses, dont celles du Prince des croyants(p), dont celle de deux raka ’ats : lire pour chaque raka ‘at, après la sourate al-Hamd (I), la sourate Le Tremblement de Terre (XCIX) 15 fois. Il est rapporté que Dieu protégera du châtiment de la tombe et des affres du Jour du Jugement Dernier, celui qui la fait.

3) Lire la sourate Le Vendredi (LXII) lors de la première raka’at des prières obligatoires du maghreb et du soir et la sourate Le Culte Pur (CXII) pour la seconde raka’at du maghreb et la sourate Le Très-Haut LXXXVII pour la seconde raka ’at du soir.

4) Ne pas déclamer de poèmes.

Il est écrit in As-Sahih de [l’imam] as-Sâdeq(p) (que les prières de Dieu soient sur lui ainsi que Ses Saluts) qui dit : « Il est détestable de lire de la poésie pour un jeûneur, une personne mise en état de sacralisation, dans l’enceinte sacrée et durant les jours du vendredi et ses nuits. » Celui qui rapporte ce propos interrogea [l’mam(p)] : « Et si la poésie dit vrai ? » Ilp)) répondit :« Même si elle dit vrai. »

Les actes de la nuit du vendredi11

-Dans un propos considéré de l'[Imam] as-Sâdeq(p), il est dit : «Celui qui déclame un vers de poésie durant la nuit ou le jour du vendredi, ne bénéficiera pas des récompenses de cette nuit ni de ce jour.»

Les actes de la nuit du vendredi12

-Et selon un autre propos rapporté, sa prière n’est pas acceptée durant cette nuit et ce jour.

5) Multiplier les invocations pour ses frères croyants, comme le faisait az-Zahrâ’(p). A celui qui fait des invocations pour 10 personnes mortes, le paradis est dû comme [il est dit] dans le hadîth.

6) Invoquer des invocations rapportées [des Infaillibles(p)] et elles sont nombreuses. Nous nous contenterons de rappeler une petite partie d’entre elles.

-Il est rapporté d’une chaîne de transmission juste, de [l’imam] as- Sâdeq(p) : Celui qui récite, 7 fois, cette invocation, la nuit du vendredi, lors de la dernière prosternation de la prière surérogatoire de la prière du soir, sera pardonné à la fin de sa prière. Et le mieux est de la répéter toutes les nuits.

اللّٰهُمَّ إِنِّى أَسْأَلُكَ بِوَجْهِكَ الْكَرِيمِ وَاسْمِكَ الْعَظِيمِ، أَنْ تُصَلِّىَ عَلىٰ مُحَمَّدٍ وَآلِ مُحَمَّدٍ، وَأَنْ تَغْفِرَ لِى ذَنْبِىَ الْعَظِيمَ

Allâhumma, innî as’aluka bi-wajhika al-karîmi, wa-smika al-‘azhîmi, an tusalliya ‘alâ Muhammadinn wa an taghftra lî dhanbiyal-‘azhîma

Mon Dieu, je Te demande par Ta noble Face et Ton Nom grandiose, de prier sur Mohammed et sur la famille de Mohammed et de me pardonner mon péché grandiose !

-Du Prophète(s) qui dit :

Celui qui dit ces propos, 7 fois, pendant la nuit du vendredi et meurt durant cette nuit, entrera au Paradis. Et celui qui les dit le jour du vendredi et meurt ce jour-là, entrera au Paradis.

اللّٰهُمَّ أَنْتَ رَبِّى لَاإِلٰهَ إِلّا أَنْتَ، خَلَقْتَنِى وَأَنَا عَبْدُكَ وَابْنُ أَمَتِكَ، وَفِى قَبْضَتِكَ وَناصِيَتِى بِيَدِكَ

Allâhumma, anta lâ ilâha illâ anta khalaqtanî wa anâ ‘abduka wabnu amatika wa fi qabdatika wa nâsiyatî bi-yadika

Mon Dieu, Tu es mon Seigneur, il n’y a de Dieu que Toi, Tu m’as créé et moi je suis Ton serviteur et le fils de Ta servante, dans Ton étreinte, mon toupet entre Tes mains

أَمْسَيْتُ عَلَىٰ عَهْدِكَ وَ وَعْدِكَ مَا اسْتَطَعْتُ، أَعُوذُ بِرِضاكَ مِنْ شَرِّ مَا صَنَعْتُ

amsaytu ‘alâ ‘ahdika wa wa’dika mâ astata’tu, a‘ûdhu bi-ridâka min sharri mâ sana‘tu

je me saisis de Ton engagement et de Ta promesse en fonction de ce que je peux, je cherche protection auprès de Ta Satisfaction contre le mal que je fais

أَبُوءُ بِنِعْمَتِكَ [بِعَمَلِى]، وَأَبُوءُ بِذَنْبِى [بِذُنوُبِى]، فَاغْفِرْ لِى ذُنُوبِى إِنَّهُ لَايَغْفِرُ الذُّنُوبَ إِلّا أَنْتَ

abû’u bi-ni‘matika wa abû’u bi-dhanbî fa-ghfir lî dhunûbî innahu lâ yaghfiru adh-dhunüba illâ anta

je m’établis dans Ton Bienfait et je m’établis dans mes péchés alors pardonne-moi mes péchés car ne pardonne les péchés que Toi !

-Sheikh Tûssî, Sayyed, al-Kafa’mî et Sayyed ibn Bâqî disent : Il est recommandé d’invoquer [Dieu] de cette invocation la nuit et le jour du vendredi, ainsi que la nuit et le jour de ‘Arafat et nous rapportons l’invocation telle qu’elle est rapportée dans le livre al-Misbâh de Sheikh.

اللّٰهُمَّ مَنْ تَعَبَّأَ وَ تَهَيَّأَ وَأَعَدَّ وَاسْتَعَدَّ لِوِفَادَةٍ إِلَىٰ مَخْلُوقٍ

Allâhumma, man ta‘abba’a wa tahayya’a wa a‘adda, wa-sta’adda li-wifâdatinn ilâ makhlûqinn

Mon Dieu, comme celui qui s’est préparé, s’est disposé, s’est apprêté et a pris ses dispositions pour rendre visite à une créature

رَجَاءَ رِفْدِهِ وَ طَلَبَ نائِلِهِ وَجائِزَتِهِ

rajâ’a rifdihi wa talaba nâ’ilihi wa jâ’izatihi

dans l’espoir de [recevoir] son aide, [dans le but de] demander ses dons et sa récompense

فَإِلَيْكَ يَا رَبِّ تَعْبِيَتِى وَاسْتِعْدادِى رَجَاءَ عَفْوِكَ وَطَلَبَ نائِلِكَ وَجَائِزَتِكَ

fa-ilayka yâ rabbi ta‘biyatî wa-sti‘dâdî, rajâ’a ‘afwika wa talaba nâ’ilika wa jâ’izatika

c’est pour Toi, Seigneur, que je me suis préparé et ai pris mes dispositions, dans l’espoir de [recevoir] Ton Pardon, [dans le but de] demander Tes Présents et Ta Récompense

فَلَا تُخَيِّبْ دُعَائِى يَا مَنْ لَايَخِيبُ عَلَيْهِ سائِلٌ وَلَا يَنْقُصُهُ نائِلٌ

Falâ tukhayyibu du‘â’î yâ man lâ yakhîbu ‘alayhi sâ’ilunn wa lâ yanqusuhu nâ’ilunn

Alors, ne me déçois pas lors de mon invocation, ô Celui duquel celui qui demande n’est pas déçu, que les bienfaits donnés n’amenuisent pas

فَإِنِّى لَمْ آتِكَ ثِقَةً بِعَمَلٍ صَالِحٍ عَمِلْتُهُ، وَلَا لِوَفادَةِ مَخْلُوقٍ رَجَوْتُهُ

Fa-innî lam âtika thiqatann bi-‘amalinn sâlihinn ‘amiltuhu wa lâ li-wifâdati makhlûqinn rajawtuhu

Je ne suis pas venu à Toi, confiant en une bonne action que j’aurais faite, ni en la délégation d’une créature en qui j’ai espoir

أَتَيْتُكَ مُقِرّاً عَلَىٰ نَفْسِى بِالْإِساءَةِ وَالظُّلْمِ، مُعْتَرِفاً بِأَنْ لَاحُجَّةَ لِى وَلَا عُذْرَ

ataytuka muqirrann ‘alâ nafsî bi-isâ’ati wa-zh-zhulmi, mu‘tarifann bi-an lâ hujjata lî wa lâ‘udhra

mais je suis venu à Toi, avouant mes mauvaises actions et mon injustice, reconnaissant que je n’ai aucun argument ni aucune excuse

أَتَيْتُكَ أَرْجُو عَظِيمَ عَفْوِكَ الَّذِى عَفَوْتَ بِهِ عَنِ الْخاطِئِينَ

Ataytuka arjû ‘azhîma ‘afwika al-ladhî ‘afawta bihi ‘ani-l-khâti’îna

Je suis venu à Toi, espérant Ton Pardon grandiose avec lequel Tu pardonnes les fautifs

فَلَمْ يَمْنَعْكَ طُولُ عُكُوفِهِمْ عَلىٰ عَظِيمِ الْجُرْمِ أَنْ عُدْتَ عَلَيْهِمْ بِالرَّحْمَةِ

Fa-lam yamna’ka tûlu ‘ukûfihim ‘alâ ‘azhîmi-l-jurmi an ‘udta ‘alayhim bi-r-rahmati

Leur persistance à s’adonner à leurs crimes grandioses ne T’a pas empêché de revenir à eux avec Miséricorde !

فَيَا مَنْ رَحْمَتُهُ واسِعَةٌ، وَ عَفْوُهُ عَظِيمٌ، يَا عَظِيمُ يَا عَظِيمُ يَا عَظِيمُ

Fa-yâ man rahmatuhu wâsi‘atunn wa ‘afuhu ‘azhîmunn, yâ ‘azhîmu, yâ ‘azhîmu, yâ ‘azhîmu

Ô Celui dont la Miséricorde est vaste et le Pardon grandiose, ô Grandiose, ô Grandiose, ô Grandiose

لَايَرُدُّ غَضَبَكَ إِلّا حِلْمُكَ، وَلَا يُنْجِى مِنْ سَخَطِكَ إِلّا التَّضَرُّعُ إِلَيْكَ

lâ yaruddu ghadabaka illâ hilmuka, wa lâ yunjî min sakhatika illâ at-tadarru‘u ilayka

ne repousse Ton Courroux que Ta Mansuétude, ne sauve de Ta Colère que l’imploration vers Toi !

فَهَبْ لِى يَا إِلٰهِى فَرَجاً بِالْقُدْرَةِ الَّتِى تُحْيِى بِهَا مَيْتَ الْبِلَادِ

Fa-hab lî yâ ilâhî farajann bi-l-qudrati al-latî yuhyî bihâ mayta-lbilâdi

Alors, accorde-moi, ô mon Dieu, un soulagement par la Puissance avec laquelle Tu donnes vie à la terre morte

وَلَا تُهْلِكْنِى غَمّاً حَتَّىٰ تَستَجِيبَ لِى، وَتُعَرِّفَنِى الْإِجابَةَ فِى دُعَائِى

wa lâ tuhliknî ghammann hattâ tastajîba lî, wa tu‘arrifanî-lijâbata fi du‘â’î

et ne me fais pas périr d’anxiété jusqu’à ce que Tu me répondes et que Tu me fasses connaître la réponse à mon invocation !

وَأَذِقْنِى طَعْمَ الْعَافِيَةِ إِلَىٰ مُنْتَهىٰ أَجَلِى

Wa adhiqnî ta‘ma-l-‘âfiyati ilâ muntahâ ajalî

Fais-moi goûter la saveur de la santé jusqu’à la fin de mon terme

وَلَا تُشْمِتْ بِى عَدُوِّى، وَلَا تُسَلِّطْهُ عَلَىَّ، وَلَا تُمَكِّنْهُ مِنْ عُنُقِى

wa lâ tushmit bî ‘aduwwî, wa lâ tusallit’hu ‘alayya wa lâ tumakkinhu min ‘unqî

ne fais pas en sorte que mes ennemis se réjouissent de mon malheur, ne les laisse pas prendre le-dessus sur moi ni venir à bout de moi

اللّٰهُمَّ إِنْ وَضَعْتَنِى فَمَنْ ذَا الَّذِى يَرْفَعُنِى وَ إِنْ رَفَعْتَنِى فَمَنْ ذَا الَّذِى يَضَعُنِى

Allâhumma, in wada‘tanî fa-man dhâ al-ladhî yarfa‘unî ? Wa in rafa‘tanî fa-man dhâ al-ladhî yada’unî ?

Mon Dieu, si Tu m’as abaissé, qui pourra me relever ? Et si Tu m’as élevé, qui pourra m’abaisser ?

وَ إِنْ أَهْلَكْتَنِى فَمَنْ ذَا الَّذِى يَعْرِضُ لَكَ فِى عَبْدِكَ أَوْ يَسْأَلُكَ عَنْ أَمْرِهِ

Wa in ahlaktanî fa-man dhâ al-ladhî ya’ridu laka fî ‘abdika, aw yas’aluka ‘an amrihi ?

Si Tu m’as mené à la perte, qui pourra T’exposer le [cas] de Ton serviteur ou T’interroger sur son ordre ?

وَقَدْ عَلِمْتُ أَنَّهُ لَيْسَ فِى حُكْمِكَ ظُلْمٌ، وَلَا فِى نَقِمَتِكَ عَجَلَةٌ

Wa qad ‘alimtu annahu laysa fî hukmika zhulmunn, wa lâ fî naqamatika ‘ajalatunn

Déjà, je sais qu’il n’y a pas d’injustice dans Ton Jugement ni de précipitation dans Ton Châtiment

وَ إِنَّمَا يَعْجَلُ مَنْ يَخَافُ الْفَوْتَ، وَ إِنَّمَا يَحْتاجُ إِلَى الظُّلْمِ الضَّعِيفُ

Wa innamâ ya’jalu man yakhâfu-l-fawta, wa innamâ yahtâju ilâzh-zhulmi ad-da’îfti

C’est celui qui craint que [l’ordre lui] échappe qui est pressé, c’est le faible qui a besoin de l’injustice

وَقَدْ تَعالَيْتَ يَا إِلٰهِى عَنْ ذٰلِكَ عُلُوّاً كَبِيراً

wa qad ta’âlayta yâ ilâhî ‘an dhalika ‘uluwwann kabîrann

alors que Toi, Tu es très au- dessus de tout cela, ô mon Dieu, d’une très grande élévation

اللّٰهُمَّ إِنِّى أَعُوذُ بِكَ فَأَعِذْنِى، وَأَسْتَجِيرُ بِكَ فَأَجِرْنِى

Allâhumma, innî a‘ûdhu bika fa-a‘idhnî, wa astajîru bika fa-ajirnî

Mon Dieu, je cherche protection auprès de Toi alors protège-moi, je cherche refuge auprès de Toi, alors accorde-le moi

وَأَسْتَرْزِقُكَ فَارْزُقْنِى، وَأَتَوَكَّلُ عَلَيْكَ فَاكْفِنِى

wa astarziquka fa-rzuqnî, wa atawakkalu ‘alayka fa-kfinî

je Te demande de me pourvoir en ressources alors pourvois-moi, je compte sur Toi alors suffis-moi

وَأَسْتَنْصِرُكَ عَلىٰ عَدُوِّى فَانْصُرْنِى، وَأَسْتَعِينُ بِكَ فَأَعِنِّى

wa astansiruka ‘alâ ‘aduwwî fa-nsumî, wa asta‘înu bika fa-a‘innî

je cherche secours auprès de Toi contre mes ennemis, alors secours-moi, je demande Ton Aide, alors aide-moi

وَأَسْتَغْفِرُكَ يَا إِلٰهِى فَاغْفِرْ لِى، آمِينَ آمِينَ آمِينَ

wa astaghfiruka yâ ilâhî faghfir lî, âmina, âmîna ! âmîna !

je Te demande pardon, ô mon Dieu, alors pardonne-moi ! Exauce-moi ! Exauce-moi ! Exauce-moi !

وَأَسْتَغْفِرُكَ يَا إِلٰهِى فَاغْفِرْ لِى، آمِينَ آمِينَ آمِينَ

wa astaghfiruka yâ ilâhî faghfir lî, âmina, âmîna ! âmîna !

je Te demande pardon, ô mon Dieu, alors pardonne-moi ! Exauce-moi ! Exauce-moi ! Exauce-moi !

7) Invoquer [Dieu] de l’invocation de Komayl qui sera évoquée dans le chapitre suivant, si Dieu le veut (pl72)

8) Invoquer [Dieu] de l’invocation : «Mon Dieu, ô Témoin de tout conciliabule…» récitée également durant la nuit de ‘Arafat qui viendra plus loin, si Dieu le veut (p866 in Livre II, chapitre Dhû al-Hujjah-La nuit de ‘Arafat.)

9) Dire 10 fois :

يَا دائِمَ الْفَضْلِ عَلَى الْبَرِيَّةِ، يَا بَاسِطَ الْيَدَيْنِ بِالْعَطِيَّةِ، يَا صَاحِبَ الْمَوَاهِبِ السَّنِيَّةِ

Yâ dâ’ima-l-fadli ‘alâ al-bariyyati, yâ bâsita al-yadayni bi-l-‘atiyyati, yâ sâhiba-l-mawâhibi as-saniyyati

Ô Celui qui maintient en permanence la Faveur sur les gens, ô Celui qui étend les deux mains pleines de Largesses, ô Celui qui détient les dons magnifiques

صَلِّ عَلَىٰ مُحَمَّدٍ وَآلِهِ خَيْرِ الْوَرَىٰ سَجِيَّةً، وَاغْفِرْ لَنا يَا ذَا الْعُلىٰ فِي هَذِهِ الْعَشِيَّةِ

salli ‘alâ Muhammadinn wa âlihi khayri-l-warâ sajiyyatann, waghfir lanâ yâ dhâ-l-‘ulâ fi hadhihi al-‘ashiyyati

prie sur Mohammed et sur sa famille, le meilleur caractère du genre humain et pardonne-nous, ô Celui qui détient la Grandeur en ce soir !

Et ce noble rappel est également rapporté pour la nuit de Y Aid al- Fitr.

10) Manger des grenades, comme le faisait l’imam as-Sadeq(p), toutes les nuits de vendredi.

-Sheikh Ja’far fils d’Ahmed al-Qummî rapporte dans le livre Al-Arûs, de l’flmam] as-Sâdeq(p) :

Dieu construit une maison au Paradis pour celui qui dit, 100 fois, entre les prières surérogatoires du matin et celle obligatoire :

سُبْحَانَ رَبِّيَ الْعَظِيمِ وَبِحَمْدِهِ، أَسْتَغْفِرُ اللّٰهَ رَبِّي وَأَتُوبُ إِلَيْهِ

Subhâna rabbî-l-‘azhîmi wa bi- hamdihi, astaghfiru-llâha rabbî wa atûbu ilayhi

Gloire à mon Seigneur le Très-Grandiose et par Sa Louange, je demande pardon à Dieu, mon Seigneur et je me repens auprès de Lui

-Sheikh, Sayyed et d’autres ont rapporté cette invocation qu’il est recommandé de réciter, selon leurs dires, durant le dernier tiers de la nuit du vendredi. Voici cette invocation :

اللّٰهُمَّ صَلِّ عَلَىٰ مُحَمَّدٍ وَآلِهِ وَهَبْ لِىَ الْغَداةَ رِضَاكَ

Allâhumma, salli ‘alâ Muhammadinn wa âlihi wa hab liya alghadâta ridâka

Mon Dieu, prie sur Mohammed et sur sa famille et accorde-moi ce matin Ta Satisfaction

وَأَسْكِنْ قَلْبِى خَوْفَكَ، وَاقْطَعْهُ عَمَّنْ سِواكَ، حَتَّىٰ لَاأَرْجُوَ وَلَا أَخافَ إِلّا إِيَّاكَ

wa askin qalbî khawfaka waqta’hu ‘amman siwâka, hattâ lâ arjuwa wa lâ akhâfa illâ iyyâka

loge dans mon coeur la peur de Toi, coupe-le de tout autre que Toi jusqu’à n’espérer qu’en Toi et ne craindre que Toi!

اللّٰهُمَّ صَلِّ عَلىٰ مُحَمَّدٍ وَآلِهِ وَهَبْ لِى ثَباتَ الْيَقِينِ، وَمَحْضَ الْإِخْلاصِ

Allâhumma, salli ‘alâ Muhammadinn wa âlihi wa hab liya thabâta-l-yaqîni wa mahda-l-ikhlâsi

Mon Dieu, prie sur Mohammed et sur sa famille et accorde-moi la stabilité de la certitude, la pureté de la sincérité/loyauté

وَشَرَفَ التَّوْحِيدِ، وَدَوَامَ الاسْتِقامَةِ، وَمَعْدِنَ الصَّبْرِ وَالرِّضَا بِالْقَضَاءِ وَالْقَدَرِ

wa sharafa-t-tawhîdi wa dawâma-l-istiqâmati, wa ma‘dina-s-sabri wa-r-ridâ bi-l-qadâ’i wa-l-qadari

l’éminence de l’Unicité et la permanence de la droiture, l’essence de la patience et de la satisfaction du Décret et de la Mesure !

يَا قَاضِىَ حَوَائِجِ السَّائِلِينَ، يَا مَنْ يَعْلَمُ مَا فِى ضَمِيرِ الصَّامِتِينَ

Yâ qâdiya hawâ’iji-s-sâ’ilîna, yâ man ya lamu mâ fî damîri-ssâmitîna

Ô Celui qui satisfait les besoins des solliciteurs, ô Celui qui sait ce qu’il y a dans la conscience des gens silencieux

صَلِّ عَلَىٰ مُحَمَّدٍ وَآلِهِ؛ وَاسْتَجِبْ دُعَائِى، وَاغْفِرْ ذَنْبِى، وَأَوْسِعْ رِزْقِى

salli ‘alâ Muhammadinn wa âlihi wa-stajib du‘â’î, wa-ghfir dhanbî wa awsi‘ rizqî

prie sur Mohammed et sur sa famille, réponds à ma supplication, pardonne-moi mes péchés et sois Généreux en ce qui concerne mes ressources

وَ اقْضِ حَوَائِجِى فِى نَفْسِى وَ إِخْوانِى فِى دِينِى وَأَهْلِى

wa-qdi hawâ’ijî fî nafsî wa ikhwânî fî dînî wa ahlî

satisfais les besoins qui me concernent ainsi que ceux de mes frères en religion et ceux de ma famille !

إِلٰهِى طُمُوحُ الْآمالِ قَدْ خابَتْ إِلّا لَدَيْكَ، وَمَعَاكِفُ الْهِمَمِ قَدْ تَعَطَّلَتْ إِلّا عَلَيْكَ

Ilâhî tumûhu-l-âmâli qad khâbat illâ ladayka, wa ma’âkifu-l-himami qad ta’attalat illâ ‘alayka

Mon Dieu, les espoirs ambitieux sont [tous] déçus sauf par Toi, les résolutions assidues s’interrompent toutes sauf celles à Ton Propos

وَمَذَاهِبُ الْعُقُولِ قَدْ سَمَتْ إِلّا إِلَيْكَ، فَأَنْتَ الرَّجَاءُ وَ إِلَيْكَ الْمُلْتَجَأُ، يَا أَكْرَمَ مَقْصُودٍ، وَأَجْوَدَ مَسْؤُولٍ

wa madhâhibu-l-‘uqûli qad samat illâ ilayka, fa-anta ar-rajâ’u wa ilayka al-multaja’u, yâ akrama maqsûdinn wa ajwada mas’ûlinn

les conceptions rationnelles s’élèvent toutes sauf celles qui vont vers Toi, car Tu es l’Espoir et vers Toi se trouve le refuge, ô le plus Noble des buts et le plus Généreux des sollicités !

هَرَبْتُ إِلَيْكَ بِنَفْسِى يَا مَلْجَأَ الْهَارِبِينَ، بِأَثْقالِ الذُّنُوبِ أَحْمِلُهَا عَلَىٰ ظَهْرِى

Harabtu ilayka bi-nafsî yâ malja’a-l-hâribîna, bi-athqâli-dh-dhunûbi ahmiluhâ ‘alâ zhahrî

Je me suis enfui de mon âme vers Toi, ô Refuge des fuyards, avec le poids des péchés que je porte sur mon dos

لَاأَجِدُ لِى إِلَيْكَ شَافِعاً سِوىٰ مَعْرِفَتِى بِأَنَّكَ أَقْرَبُ مَنْ رَجَاهُ الطَّالِبُونَ

Lâ ajidu lî ilayka shâfi’ann siwâ ma‘rifatî, bi-annaka aqrabu man rajâhu-t-tâlibûna

Je ne trouve pour moi comme médiateur auprès de Toi que ma connaissance du fait que Tu es le plus Proche de celui en qui espèrent ceux qui demandent

وَأَمَّلَ مَا لَدَيْهِ الرَّاغِبُونَ

wa ammala mâ ladayhi ar-râghibûna

et en qui ont espoir [d’obtenir] de ce qu’il détient ceux qui désirent

يَا مَنْ فَتَقَ الْعُقُولَ بِمَعْرِفَتِهِ، وَأَطْلَقَ الْأَلْسُنَ بِحَمْدِهِ

Yâ man fataqa-l-‘uqûla bi-ma’rifatihi, wa atlaqa-l-alsuna bihamdihi

ô Celui qui a déchiré les entendements par Sa Connaissance, qui a délié les langues par Sa Louange

وَجَعَلَ مَا امْتَنَّ بِهِ عَلَىٰ عِبَادِهِ فِى كِفَاءٍ لِتَأْدِيَةِ حَقِّهِ

wa ja’ala mâ-mtanna bihi ‘alâ ‘ibâdihi fî kifâ’inn li-ta’diyati haqqihi

qui a placé ce qu’il a donné en Bienfaits envers Ses Serviteurs, en compensation à l’accomplissement de Son droit

صَلِّ عَلىٰ مُحَمَّدٍ وَآلِهِ وَلَا تَجْعَلْ لِلشَّيْطَانِ عَلَىٰ عَقْلِى سَبِيلاً، وَلَا لِلْباطِلِ عَلَىٰ عَمَلِى دَلِيلاً

salli ‘alâ Muhammadinn wa âlihi, wa lâ taj’al li-sh-shaytâni ‘alâ ‘aqlî sabîlann, wa lâ li-l-bâtili ‘alâ ‘amalî dalilann

prie sur Mohammed et sur sa famille et ne laisse pas le démon accéder à ma raison, ni le faux guider mes actes !

-Dire, quand l’aube du vendredi se lève :

أَصْبَحْتُ فِى ذِمَّةِ اللّٰهِ، وَذِمَّةِ مَلائِكَتِهِ، وَذِمَمِ أَنْبِيائِهِ وَرُسُلِهِ عَلَيْهِمُ السَّلامُ

Asbahtu fî dhimmati-llâhi wa dhimmati malâ’ikatihi, wa dhimami anbiyâ’ihi wa rusulihi ‘alayhimu as-salâmu

Je me suis réveillé dans la protection de Dieu, dans celles de Ses Anges, de Ses Prophètes et de Ses Messagers (que la Paix soit sur eux)

وَذِمَّةِ مُحَمَّدٍ صَلَّى اللّٰهُ عَلَيْهِ وَآلِهِ، وَذِمَمِ الْأَوْصِياءِ مِنْ آلِ مُحَمَّدٍ عَلَيْهِمُ السَّلامُ

wa dhimmati Muhammadinn salla-llâhu ‘alayi wa âlihi, wa dhimami-l-awsiyâ’i min âli Muhammadinn, ‘alayhimu-s-salâmu

et dans la protection de Mohammed (que Dieu prie sur lui et sur sa famille), et dans celle de ses Légataires de la famille de Mohammed (que la paix soit sur eux)

آمَنْتُ بِسِرِّ آلِ مُحَمَّدٍ عَلَيْهِمُ السَّلامُ وَعَلَانِيَتِهِمْ وَظَاهِرِهِمْ وَبَاطِنِهِمْ

Amantu bi-sirri âli Muhammadinn, ‘alayhîmu-s-salâmu, wa ‘alâniyatihim, wa zhâhirihim, wa bâtinihim

J’ai cru dans ce qui est secret de la famille de Mohammed (que la paix soit sur eux), et en ce qui est notoire à propos d’eux, en ce qui leur est apparent et ce qui leur est profond

وَأَشْهَدُ أَنَّهُمْ فِى عِلْمِ اللّٰهِ وَطَاعَتِهِ كَمُحَمَّدٍ صَلَّى اللّٰهُ عَلَيْهِ وَآلِهِ

wa ash’hadu annahum fî ‘ilmi-llâhi wa tâ’atihi ka-Muhammadinn, sallâ-llâhu ‘alayhi wa âlihi

j’atteste qu’ils sont dans la science de Dieu et dans l’obéissance à Lui comme Mohammed (que Dieu prie sur lui et sur sa famille)

-II est rapporté qu’à celui qui dit, 3 fois, avant la prière du matin du vendredi :

أَسْتَغْفِرُ اللّٰهَ الَّذِي لَاإِلٰهَ إِلّا هُوَ الْحَيُّ الْقَيُّومُ وَأَتُوبُ إِلَيْهِ

Astaghfiru-llâha al-ladhî là ilâha illâ huwa, al-hayyu al-qayyûmu wa atûbu ilayhi

Je demande pardon à Dieu, point de divinité autre que Lui, le Vivant, le Sustentateur, et je me repens auprès de Lui

ses péchés lui seront pardonnés même s’ils sont plus nombreux que l’écume de la mer.

Table des matières

Livre 1 Invocations et entretiens intimes

Prières en générale
      ⇒ Prières de tous les jours

Prières particulières

     ⇒ Après la prière de midi

     ⇒ Après la prière de l’après-midi

     ⇒ La prière lors du coucher du soleil

     ⇒ Après la prière du soir

     ⇒ Après la prière du matin

Invocations hebdomadaires

     ⇒ L'invocation du dimanche

     ⇒ L'invocation du lundi

     ⇒ L'invocation du mardi

     ⇒ L'invocation du mercredi

     ⇒ L'invocation du jeudi

     ⇒ L'invocation du vendredi

     ⇒ L’invocation du samedi

Actes et vertus du vendredi

     ⇒ Les faveurs et les actes de la nuit et du jour du vendredi

     ⇒ Les actes de la nuit du vendredi

     ⇒ Les actes du jour de vendredi

     ⇒ La prière du Prophète Muhammad (s)

     ⇒ La prière de l’Imam Ali (a)

     ⇒ La prière de Fatima Zahra (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Hasan (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Hussein (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Sajjad (a)

     ⇒ La prière de l’Imam al Bâqir (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Sâdiq (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Kâzim (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Ridâ (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Jawâd (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Hâdi (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Hasan al Askari (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Mahdi (aj)

     ⇒ La prière de Ja’far at-Tayyâr

Ziyârats du Prophète (s) et des Imams dans la semaine

     ⇒ Les ziyârats du Prophète et des Imams selon les jours de la semaine

     ⇒ La ziyârat du Prophète Muhammad (s)

     ⇒ La ziyârat de l’Imam Ali (a)

     ⇒ La ziyârat de Fatima Zahra (a)

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Hasan et de l’Imam Hussein (a)

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Sajjad, de l’Imam Bâqir et de l’Imam Sâdiq (a)

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Kâzim, l’Imam Ridâ, l’Imam Jawâd et de l’Imam Hadi (a)

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Hasan al Askari (a)

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Mahdi (aj) au jour de vendredi

Invocations connues

     ⇒ L'invocation du matin

     ⇒ L’invocation de Kumayl fils de Ziyâd

     ⇒ L’invocation pendant l’occultation

     ⇒ L’invocation des Dizaines

     ⇒ L’invocation des Marques

     ⇒ L’invocation des Actes Nobles de la Morale

     ⇒ L’invocation du Paralysé

     ⇒ L'invocation de celui qui demande conseil

     ⇒ L’invocation Le Sauveur

     ⇒ L’invocation du Retournement

     ⇒ L’invocation de la grande cuirasse

     ⇒ L’invocation de la petite cuirasse

     ⇒ L’invocation d'al-Qâmûs

Invocations choisies

     ⇒ Quelques invocations et glorifications choisies

     ⇒ Invocation Tawassul

     ⇒ L’invocation du Soulagement

     ⇒ La protection de Fatima Zahra (a)

     ⇒ La protection de l’Imam Sajjad (a)

     ⇒ L’intercession de l’Imam Sajjad (a)

     ⇒ L’intercession de l’Imam Kazim (a)

     ⇒ L’invocation de la sécurité

     ⇒ L’invocation d’al-Faraj

     ⇒ L’invocation d’al-Hujjah (a)

Quinze entretiens intimes de l’Imam Sajjad (a)

     ⇒ Les quinze entretiens intimes de Alî fils de Hussein (p)

          ⌊ 1- Entretien Intime de ceux qui se repentent (al-tâ’ibîna)

          ⌊ 2- Entretien Intime de ceux qui se plaignent (ash-shâkîna)

          ⌊ 3- Entretien de ceux qui sont dans la crainte (al-khâ’ifîna)

          ⌊ 4- Entretien Intime de ceux qui ont espoir (ar-râjîna)

          ⌊ 5- Entretien Intime de ceux qui désirent (ar-râghibîna)

          ⌊ 6- Entretien de ceux qui remercient (ash-shâkirîna)

          ⌊ 7- Entretien intime de ceux qui obéissent à Dieu (al-mutî'îna li-llâhi)

          ⌊ 8- Entretien Intime de ceux qui veulent (al-murîdîna)

          ⌊ 9- Entretien Intime de ceux qui aiment (al-muhibîna)

          ⌊ 10- Entretien de ceux qui implorent (al-mutawassilîna)

          ⌊ 11- Entretien Intime de ceux qui sont dans le besoin (al-muftaqirina)

          ⌊ 12- Entretien Intime de ceux qui saven (al-arifîna)

          ⌊ 13- Entretien Intime de ceux qui évoquent (adh-dhâkirma)

          ⌊ 14- Entretien de ceux qui se réfugient (al-mu‘atasimîna)

          ⌊ 15- Entretien Intimedeceux qui renoncent (az-zâhidîna)

          ⌊ L’entretien Intime al-man-zhûmat

          ⌊ Trois propos de notre maître Alî (a) dans l’Entretien Intime

Baqiyat as-Salihat

     ⇒ Glorifications de Fatimah az-Zahrâ’

     ⇒ Glorifications dites par le Prophète(s) lors de la victoire de La Mecque

     ⇒ La demande de pardon

     ⇒ L’invocation du Prophètes (s) après sa prière du matin

     ⇒ L’invocation après la prière du matin de l’Imam Ridâ (a)

     ⇒ L’invocation après la prière du matin et du soir

     ⇒ La prosternation de remerciement et ses invocations

     ⇒ La prière de la nuit

     ⇒ La prière recommandée de l’aube

     ⇒ La prière al-Wahshat

     ⇒ La prière de l’enfant pour ses parents

     ⇒ Le qunût de l’Imam Hussein (a)

     ⇒ Invocation particulière du matin et du soir

     ⇒ L’invocation du triste

Livre 2 les actes spécifiques de chaque mois

Mois de Rajab  

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Rajab

     ⇒ Les actes généraux pour tout le mois de Rajab

     ⇒ Les actes spécifiques à un jour ou une nuit de Rajab

Mois de Sha’ban

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Sha’ban

     ⇒ Les actes généraux pour tout le mois de Sha’ban

     ⇒ Les actes spécifiques à un jour ou une nuit de Sha’ban

Mois de Ramadan

     ⇒ Le discours du Prophète (s) à propos du mois béni de Ramadan

     ⇒ Les actes généraux pour tout le mois de Ramadan

          ⌊ Actes de tous les jours et les nuits du mois de Ramadan

          ⌊ Actes des nuits

                    Actes des nuits de Ramadan

                    L’invocation de l’Ouverture (al-Iftitâh)

          ⌊ Actes avant l’aube

                    Les actes durant la période précédente de l’aube de Ramadan

                    L’invocation de la Splendeur (al-Bahâ’i)

                    L'invocation d’Abû Hamzah ath-Thumâlî

                    L’invocation Ô ma Provision (yâ ‘uddatî)

                    L’invocation Ô mon Refuge (yâ mafza'î)

          ⌊ Actes des jours

                    Les actes durant les jours du mois de Ramadan

     ⇒ Les actes spécifiques à un jour ou une nuit de Ramadan

          ⌊ Les actes spécifiques jour ou nuit Ramadan

     ⇒ Prières du mois de Ramadan

          ⌊ Les prières de chaque nuit et des invocations de chaque jour

Mois de Shawwâl

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Shawwâl

Mois de Dhû al-Qa’da

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Dhû al-Qa’da

Mois de Dhû al-Hijja

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Dhû al-Hijja

     ⇒ Invocation de Hussein (a) au jour de ‘Arafat

Mois de Muharram

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Muharram

Mois de Safar

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Safar

Mois de Rabî’ al-Awwal

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Rabî’ al-Awwal

Mois de Rabî’ 2, Jumâdâ 1 et 2

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Rabî’ ath-Thânî

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Jumâdâ al-Awwal

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Jumâdâ ath-Thânî

Livre 3 les Ziyârates

Règles de conduite pour le voyage

Autorisation d'entrer dans les mausolées

Ziyârat de Médine

     ⇒ Médine

     ⇒ La visite au Prophète (s)

     ⇒ La visite à Fatima Zahra (s)

     ⇒ Hadith al-Kisâ’

     ⇒ La visite du Prophète Muhammad (s) de loin

     ⇒ La visite des arguments purs le jour du vendredi

     ⇒ Ziyârat al-Baqî’

          ⌊ La Ziyârat à Ibrahim, fils du Messager de Dieu

          ⌊ La Ziyârat à Fâtimah fille d’Assad, mère du Prince des croyants

          ⌊ La Ziyârat à Hamzeh à Uhud

          ⌊ La Ziyârat aux martyrs à Uhud

Ziyârat de Najaf

     ⇒ Najaf

     ⇒ Les ziyârats absolues

     ⇒ Les ziyârats spécifiques

Ziyârat à Koufa

     ⇒ Ziyârat de la ville de Koufa

Ziyârat de Sahlah, Zayd et Sa’sa’at

     ⇒ La ziyârat de la mosquée de Sahlah, de Zayd et de Sa’sa’at

Ziyârat à Karbala

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Hussein (a) à Karbala, les vertus et les actes

     ⇒ La Ziyârat à Abû-l-Fadl al-‘Abbas (s)

     ⇒ Les Ziyârâts spécifiques à l’Imam al- Hussein (a)

     ⇒ Les faveurs de la sainte turbah de l’Imam Hussein (a)

Ziyârat à Kâzimayn

     ⇒ La ziyârat de l’Imam Kâzim et de l’Imam Jawâd (a)

Ziyârat à Mashhad

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Ridâ (a) à Mashhad

Ziyârat à Samarra

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Hadi et de l’Imam Hasan al-Askari à Samarrâ

     ⇒ L’invocation de la Lamentation (an-nudbat)

Ziyârat à al-Jâmi’at

     ⇒ Les Ziyârâts al-Jâmi‘at

     ⇒ Des invocations suivant la ziyârat aux Imams (a)

     ⇒ Prières sur le Prophète (s) et les infaillibles (a)

Autres ziyârats

     ⇒ Ziyârâts aux Prophètes grandioses (a)

     ⇒ Ziyârâts aux nobles fils des Imams (a)

          ⌊ Ziyârâts aux fils des Imams (a)

          ⌊ La tombe de sayyidati Fâtimah al-Ma‘sûmah, fille de l’imam al-Kazim (a)

          ⌊ La tombe de ‘Abd al-‘Azîm, descendant de l’imam al- Hassan al-Mujtabâ (a)

          ⌊ La ziyârat aux enfants des Imams (a)

     ⇒ Ziyârat sur les tombes des croyants

     ⇒ Ziyârat par procuration

Appendice

     ⇒ Ziyârat au Prince des croyants (a) le 21 du mois de Ramadan

     ⇒ Ziyârat à Sayyidati Zeinab (a), fille du Prince des croyants (a)

     ⇒ La prière de l’imam al-Hujjah (qa) dans la mosquée de Jamkarân

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *