Après la prière du matin

Après la prière du matin

Ce qui suit la prière du matin

-Tiré de Misbâh al-Mutahajjid :

اللّٰهُمَّ صَلِّ عَلىٰ مُحَمَّدٍ وَآلِ مُحَمَّدٍ

Allâhumma, salli ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn

Mon Dieu, prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed

وَاهْدِنِى لِمَا اخْتُلِفَ فِيهِ مِنَ الْحَقِّ بِإذْنِكَ، إِنَّكَ تَهْدِى مَنْ تَشَاءُ إِلىٰ صِرَاطٍ مُسْتَقِيمٍ

wa-hdinî limâ-khtulifa fîhi mina-l-haqqi bi-idhnika innaka tahdî man tashâ’u ilâ sirâtinn mustaqîminn

et guide-moi vers la Vérité au sujet de laquelle les gens se disputent, avec Ton Autorisation, car Tu guides qui Tu veux sur la voie droite

-Puis dis dix fois :

اللّٰهُمَّ صَلِّ عَلىٰ مُحَمَّدٍ وَآلِ مُحَمَّدٍ

Allâhumma, salli ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn

Mon Dieu, prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed

الْأَوْصِياءِ الرَّاضِينَ الْمَرْضِيِّينَ بِأَفْضَلِ صَلَواتِكَ، وَبارِكْ عَلَيْهِمْ بِأَفْضَلِ بَرَكَاتِكَ

al-awsiyâ’i-r-râdîna-l-mardiyyîna, bi-afdali salawâtika, wa bârik ‘alayhim bi-afdali barakâtika

les Légataires consentants, satisfaits, des meilleures de Tes prières, et bénis-les des meilleures de Tes Bénédictions

وَالسَّلامُ عَلَيْهِمْ وَعَلىٰ أَرْواحِهِمْ وَأَجْسَادِهِمْ وَرَحْمَةُ اللّٰهِ وَبَرَكَاتُهُ

Wa-s-salâmu ‘alayhim wa ‘alâ arwâhihim wa ajsâdihim wa rahmatu-llâhi wa barakâtuhu

Que la paix soit sur eux, sur leurs esprits et sur leurs corps, ainsi que la Miséricorde de Dieu et Sa Bénédiction !

 

Cette [invocation après] la prière [du matin] est aussi rapportée comme [suite] à la [prière] de l’après-midi du vendredi avec une grande faveur

-Dis également

اللّٰهُمَّ أَحْيِنِى عَلىٰ مَا أَحْيَيْتَ عَلَيْهِ عَلِىَّ بْنَ أَبِى طَالِبٍ

Allâhumma, ihyînî ‘alâ mâ ahyayta ‘alayhi ‘aliyya bna abî tâlibinn

Mon Dieu, donne-moi une vie semblable à celle donnée à ‘Alî, fils d’Abû Tâleb

وَأَمِتْنِى عَلَىٰ مَا ماتَ عَلَيْهِ عَلِىُّ بْنُ أَبِى طالِبٍ عَلَيْهِ السَّلامُ

wa amitnî ‘alâ mâ mâta ‘alayhi ‘Aliyyu bnu abî tâlibinn ‘alayhi-ssalâmu

et fais-moi mourir de la façon dont Tu as fait mourir ‘Alî, fils d’Abû Tâleb (que la paix soit sur lui)

-Et dis cent fois :

أَسْتَغْفِرُ اللّهَ وَ أَتُوبُ إِلَيْهِ

Astaghfiru-llâha wa atûbu ilayhi

Je demande pardon à Dieu et me repens auprès de Lui

-Cent fois :

أَسْأَلُ اللّهَ الْعَافِيَةَ

As’alu-llâha al-‘âfiyata

Je demande à Dieu la Santé/ Salut

-Cent fois :

أَسْتَجِيرُ بِاللّهِ مِنَ الْنَّارِ

Astajîru bi-llâhi mina-n-nâri

Je cherche protection auprès de Dieu contre le Feu [de l’Enfer]

-Cent fois :

وَ أَسْأَلُهُ الْجَنَّةَ

Wa as’aluhu al-jannata

Je Lui demande le Paradis

-Cent fois :

أَسْأَلُ اللّهَ الْحُورَ الْعِينَ

As’alu-llâha al-hûra-l-‘iyna

Je demande à Dieu les Houris al-‘Aîn

-Cent fois :

لا إِلهَ إِلّا اللّهُ الْمَلِكُ الْحَقُّ الْمُبِينُ

Lâ ilâha illâ-llâhu al-maliku al-haqqu al-mubînu

Il n’y a point de Dieu autre que Dieu, le Roi, la Vérité Evidente !

-Cent fois, la sourate Le Culte Pur (CXII)

-Cent fois :

صَلَّى اللَّهُ عَلَى مُحَمَّدٍ وَ آلِ مُحَمَّدٍ

Sallâ-llâhu ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn

Que Dieu prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed

-Cent fois :

سُبْحَانَ اللّٰهِ، وَالْحَمْدُ للّٰهِ، وَلَا إِلٰهَ إِلّا اللّٰهُ، وَاللّٰهُ أَكْبَرُ، وَلَا حَوْلَ وَلَا قُوَّةَ إِلّا بِاللّٰهِ الْعَلِيِّ الْعَظِيمِ

Subhâna-llâhi, wa-l-hamdu-lillâhi, wa lâ ilâha illâ-llâhu, wa-llâhu akbaru, wa lâ hawla wa lâ quwwata illâ bi-llâhi al-‘aliyyi al-‘azhîmi

Gloire à Dieu, Louange à Dieu, il n’y a de divinité que Dieu, Dieu est plus Grand, pas de force ni de puissance en dehors de Dieu, le Très-Elevé, le Très-Grandiose !

-Cent fois :

مَا شَاءَ اللّٰهُ كَانَ، وَ لَا حَوْلَ وَلَا قُوَّةَ إِلّا بِاللّٰهِ الْعَلِىِّ الْعَظِيمِ

Mâ shâ’a-llâhu kâna, wa lâ hawla wa lâ quwwata illâ bi-llâhi, al-‘aliyyi, al-‘azhîmi

Ce que Dieu a voulu est, pas de force ni de puissance en dehors de Dieu, le TVès-Elevé, le Très-Grandiose !

-Dis ensuite :

أَصْبَحْتُ اللّٰهُمَّ مُعْتَصِماً بِذِمَامِكَ الْمَنِيعِ الَّذِى لَايُطاوَلُ وَلَا يُحاوَلُ

Asbahtu, Allâhumma, mu‘tasimann bi-dhimâmika-l-manî‘i alladhi lâ yutâwalu wa lâ yuhâwalu

Je me suis réveillé ce matin, mon Dieu, m’armant de Ta Bride protectrice, invulnérable et invincible

مِنْ شَرِّ كُلِّ غاشِمٍ وَ طَارِقٍ مِنْ سَائِرِ مَنْ خَلَقْتَ وَ مَا خَلَقْتَ مِنْ خَلْقِكَ الصَّامِتِ وَالنَّاطِقِ

min sharri kulli ghâshiminn wa târiqinn min sâ’iri man khalaqta, wa mâ khalaqta min khalqika, as-sâmiti wa-n-nâtiqi

contre le mal de tout arbitraire et de toute adversité, de l’ensemble de ce que Tu as créé, et de ce que Tu as créé de Tes créatures silencieuses et parlantes

فِى جُنَّةٍ مِنْ كُلِّ مَخُوفٍ، بِلِبَاسٍ سَابِغَةٍ وَِلَاءِ أَهْلِ بَيْتِ نَبِيِّكَ

fî junnatinn min kulli makhûfinn, bi-libâsinn sâbighatinn walâ’i ahli bayti nabiyyika

[protégé] d’une armure contre toute chose effrayante, [revêtu] du large vêtement de l’allégeance aux membres de la maison de Ton Prophète

مُحْتَجِباً مِنْ كُلِّ قاصِدٍ لِى إِلىٰ أَذِيَّةٍ، بِجِدَارٍ حَصِينِ

muhtajibann min kulli qâsidinn lî ilâ adhiyyatinn bi-jidârinn hasîninn

bardé de toute personne ayant une intention nuisible à mon égard par un mur imprenable

الإِخْلَاصِ فى الاعْتِرافِ بِحَقِّهِمْ، وَالتَّمَسُّكِ بِحَبْلِهِمْ، مُوقِناً أَنَّ الْحَقَّ لَهُمْ وَ مَعَهُمْ وَ فِيهِمْ وَ بِهِمْ

al-ikhlâsi fî-l-i‘tirâfi bi-haqqihim wa-t-tamassuki bi-hablihim mu’qinann anna-l-haqqa lahum wa ma‘a-hum wa fî-him wa bi-him

la sincérité dans la reconnaissance de leur droit et la saisie de leur corde, ayant la certitude que la Vérité est pour eux, avec eux, en eux et par eux

أُوالِى مَنْ وَالَوْا، وَ أُجانِبُ مَنْ جَانَبُوا

Uwâlî man wâlaw, wa ujânibu man jânabû

Je m’allie à ceux qui se sont alliés à eux et je m’éloigne de ceux qui se sont éloignés d’eux

فَأَعِذْنِى اللّٰهُمَّ بِهِمْ مِنْ شَرِّ كُلِّ مَا أَتَّقِيهِ يَا عَظِيمُ

Fa-a‘idhnî, Allâhumma, bi-him min sharri kulli mâ attaqîhi, yâ ‘azhîmu

Alors, mon Dieu, protège-moi par eux du mal de tout ce que je crains, ô Grandiose !

حَجَزْتُ الْأَعادِىَ عَنِّى بِبَدِيعِ السَّمٰواتِ وَالْأَرْضِ

Hajaztu-l-a‘âdiya ‘annî bi-badî‘i-s-samâwâti wa-l-ardi

Je retiens loin de moi les ennemis par la [force] du Créateur des cieux et de la terre

إِنَّا ﴿ جَعَلْنا مِنْ بَيْنِ أَيْدِيهِمْ سَدّاً وَمِنْ خَلْفِهِمْ سَدّاً فَأَغْشَيْناهُمْ فَهُمْ لَايُبْصِرُوُنَ ﴾

Innâ ja‘alnâ min bayna aydiyahum saddann wa min khalfihim saddann, fa-aghshaynâhum fahum lâ yubsirûna

{Nous avons placé une barrière devant eux et une barrière derrière eux, Nous les avons enveloppés de toutes parts, alors ils ne voient rien} (9/XXXVI)

Et c’est une invocation que l’on récite tous les matins et tous les soirs. C’est l’invocation du Prince des croyants(p) la nuit où il(p) est resté dans le lit du Messager(s) alors que ce dernier émigrait à Médine.

-Il est rapporté in ‘’At-Tahdhîby’’ que Dieu (qu’il soit exalté) protège de la cécité, de la folie, de la mutilation, de la pauvreté, de la destruction (de sa maison), de la sénilité celui qui dit 10 fois, après la [prière] du matin obligatoire :

سُبْحَانَ اللّٰهِ الْعَظِيمِ وَبِحَمْدِهِ وَلَا حَوْلَ وَلَا قُوَّةَ إِلّا باللّٰهِ الْعَلِيِّ الْعَظِيمِ

Subhâna-llâhi al-‘azhîmi wa bi-hamdihi wa lâ hawla wa lâ quwwata illâ bi-llâhi al-‘aliyyi al-‘azhîmi

Gloire à Dieu le Très-Grandiose et par sa Louange, il n’y a de force et de puissance qu’en Dieu, le Très-Elevé, le Très- Grandiose !

-Il est rapporté d’al-Kulaynî [m.328/9H] d’as-Sâdeq(p) que Dieu repousse 70 sortes d’épreuves, les moindres d’entre elles étant les gaz, la lèpre, la folie de celui qui dit 7 fois, après la [prière] obligatoire du matin et celle du Maghreb :

بِسْمِ اللّٰهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيمِ، لَاحَوْلَ وَلَا قُوَّةَ إِلّا بِاللّٰهِ الْعَلِيِّ الْعَظِيمِ

Bi-smi-llâhi ar-rahmâni ar-rahîmi, lâ hawla wa lâ quwwata illâ billâhi al-‘aliyyi al-‘azhîmi

Par [la grâce du] Nom de Dieu, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux, il n’y a de force et de puissance qu’en Dieu le Très-Elevé, le Très-Grandiose

S’il était misérable, Dieu l’efface de parmi les misérables et l’inscrit parmi les bienheureux.

-Il est également rapporté de lui(p), pour ce monde et pour l’Audelà, contre le mal aux yeux, cette invocation, après les [prières] obligatoires du matin et celle du Maghreb :

اللّٰهُمَّ إِنِّى أَسْأَلُكَ بِحَقِّ مُحَمَّدٍ وَآلِ مُحَمَّدٍ عَلَيْكَ، صَلِّ عَلَىٰ مُحَمَّدٍ وَآلِ مُحَمَّدٍ

Allâhuinma inni as’aluka bi-haqqi Muhammadinn wa âli Muhammadinn ‘alayka, salli ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn

Mon Dieu, je Te demande, au nom du droit qu’ont Mohammed et la famille de Mohammed sur Toi, de prier sur Mohammed et la famille de Mohammed

واجْعَلِ النُّورَ فِى بَصَرِى، وَالْبَصِيرَةَ فِى دِينِى، وَالْيَقِينَ فِى قَلْبِى، وَالْإِخْلاصَ فِى عَمَلِى

wa-j‘ali-n-nûra fî basarî wa-l-basîrata fî dînî, wa-l-yaqîna fî qalbî, wa-l-ikhlâsa fî ‘amalî

et de placer la lumière dans mon regard, la clairvoyance dans ma religion, la certitude dans mon coeur, la sincérité dans mes actes

وَالسَّلامَةَ فِى نَفْسِى، وَالسَّعَةَ فِى رِزْقِى، وَالشُّكْرَ لَكَ أَبَداً مَا أَبْقَيْتَنِى

wa-s-salâmata fî nafsî, wa-s-sa‘ata fi rizqî wa-sh-shukra laka abadann mâ abqaytanî

la santé dans mon âme, la largesse dans mes ressources, le remerciement pour Toi, toujours, tant que je suis en vie

-Il est rapporté, de Sheikh Ibn Fahd in « ‘Uddat ad-Dâ’i « de l’imam ar-Ridâ(p), que celui qui dit après la prière du matin ces paroles, ne demande pas un besoin à Dieu qu’il ne le lui satisfasse et qu’il ne le protège de ce qui le préoccupe.

بِسْمِ اللّٰهِ وَصَلَّى اللّٰهُ عَلى مُحَمَّدٍ وَآلِهِ

Bi-smi-llâhi wa sallâ-llâhu ‘alâ Muhammadinn wa âlihi

Au Nom de Dieu, que Dieu prie sur Mohammed et sur sa famille !

﴿ وَأُفَوِّضُ أَمْرِى إِلَى اللّٰهِ إِنَّ اللّٰهَ بَصِيرٌ بِالْعِبادِ، فَوَقَاهُ اللّٰهُ سَيِّئاتِ مَا مَكَرُوا﴾

Wa ufawwidu amrî ilâ-llâhi inna-llâha basîrunn bi-l-‘ibâdi, fawaqâhu- llâhu sayyiâ’ti mâ makarû

Je confie mon sort à Dieu, car Dieu voit parfaitement Ses serviteurs, Dieu le préserva des maux qu’ils ont tramés

﴿ لَاإِلٰهَ إِلّا أَنْتَ سُبْحانَكَ إِنِّى كُنْتُ مِنَ الظَّالِمِينَ، فَاسْتَجَبْنَا لَهُ وَ نَجَّيْناهُ مِنَ الْغَمِّ وَكَذَلِكَ نُنْجِى الْمُؤْمِنِينَ﴾

Lâ ilâha illâ anta, subhânaka innî kuntu mina-zh-zhâlimîna, fastajabnâ lahu wa najjaynâhu mina-l-ghammi, wa kadhâlika nunjî-lmu’minîna

{Point de divinité autre que Toi, Gloire à Toi, oui, j’étais au nombre des injustes. Nous l’avons exaucé et Nous l’avons préservé de l’affliction. Voilà comment Nous sauvons les croyants} (87-88/XXI)

﴿حَسْبُنَا اللّٰهُ وَنِعْمَ الْوَكيلُ، فَانْقَلَبُوا بِنِعْمةٍ مِنَ اللّٰهِ وَفَضْلٍ لَمْ يَمْسَسْهُمْ سُوءٌ﴾

Hasbunâ-llâhu wa ni‘ma-l-wakîlu, fa-nqalabûbi-ni‘matinn minallâhi wa fadlinn lam yamsas’hum sû’unn

Dieu nous suffit, quel excellent Garant ! Ils sont revenus avec un bienfait et une grâce de Dieu, aucun mal ne les a touchés

مَا شَاءَ اللّٰهُ لَا حَوْلَ وَلَا قُوَّةَ إِلّا بِاللّٰهِ، مَا شَاءَ اللّٰهُ لَامَا شَاءَ النَّاسُ؛ مَا شَاءَ اللّٰهُ وَإِنْ كَرِهَ النَّاسُ

Mâ shâ’a-llâhu, lâ hawla, wa lâ quwwata illâ bi-llâhi mâ shâ’allâhu, lâ mâ shâ’a-n-nâsu, mâ shâ’a-llâhu, wa in kariha-n-nâsu

Comme Dieu veut, il n’y a de force et de puissance qu’en Dieu, comme Dieu veut et non comme les gens veulent, comme Dieu veut, et même si cela répugne aux gens !

حَسْبِىَ الرَّبُّ مِنَ الْمَرْبُوبِينَ، حَسْبِىَ الْخالِقُ مِنَ الْمَخْلُوقِينَ

Hasbiya ar-rabbu mina-l-marbûbîna, hasbiya-l-khâliqu mina-lmakhlûqîna

Le Seigneur me suffit, [je n’ai pas besoin] des vassaux, le Créateur me suffît, [je n’ai pas besoin] des créatures

حَسْبِىَ الرَّازِقُ مِنَ الْمَرْزُوقِينَ، حَسْبِىَ اللّٰهُ رَبُّ الْعالَمِينَ

hasbiya-r-râziqu mina-l-marzûqîna, hasbiya-llâhu rabbul-‘ âlamîna

le Pourvoyeur me suffit, [je n’ai pas besoin] de ceux qui reçoivent, Dieu me suffit, Seigneur des mondes

حَسْبِى مَنْ هُوَ حَسْبِى، حَسْبِى مَنْ لَمْ يَزَلْ حَسْبِى

hasbiya man lam huwa hasbî, hasbiya man lam yazal hasbî

me suffit Celui qui me suffit, me suffit Celui qui ne cesse de me suffire

حَسْبِى مَنْ كَانَ مُذْ كُنْتُ لَمْ يَزَلْ حَسْبِى، حَسْبِىَ اللّٰهُ، لَاإِلٰهَ إِلّا هُوَ

hasbiya man kâna mudh kuntu lam yazal hasbî, hasbiya-llâhu lâ ilâha illâ huwa

me suffit Celui qui était depuis que je fus et qui ne cesse de me suffire. Dieu me suffit, point de divinité autre que Lui

عَلَيْهِ تَوَكَّلْتُ، وَهُوَ رَبُّ الْعَرْشِ الْعَظِيمِ

‘Alayhi tawwakaltu wa huwa rabbu-l-‘arshi-l-‘azhîmi

A Lui, je m’en remets entièrement, Lui qui est le Seigneur du Trône immense

-Je dis : Notre Sheikh Thîqat al- Islam an-Nûrî (que Dieu éclaire sa tombe) [raconte] dans le livre Dâr as-salâm, le tenant du regretté Sheikh, le savant seigneurial, le Hajj, le Maître Fatah ‘Alî as-Sultan Abâdî (que Dieu lui fasse miséricorde), qu’al-Akhund al-Mawlâ Mohammed Sâdeq al-‘Irâqî était dans une situation très difficile, dans la gène et la misère.

Il passa un certain temps ainsi, ne voyant pas de soulagement à son malheur ni d’issue à sa gêne. jusqu’à la nuit où il se vit en rêve dans une vallée dans laquelle on voyait une grande tente portant une coupole. Il demanda après son propriétaire. On lui répondit qu’il y avait, à l’intérieur, la Caverne imprenable, le Secours des nécessiteux et des indigents, l’Argument, le Mahdî attendu, que Dieu accélère son soulagement. Il se précipita vers la [tente].

Quand il le rejoignit (que les prières de Dieu soient sur lui (qa)), il se plaignit auprès de lui de sa mauvaise situation et lui demanda une invocation qui dissiperait son souci et éloignerait de lui l’affliction.

Il(qa) l’adressa à un Sayyed de sa descendance et [lui indiqua] sa tente. Il sortit de chez lui(qa) et entra dans cette tente. Il vit alors Sayyed Mohammed Sultan Abâdî assis sur son tapis de prière, occupé à faire des invocations et à lire. Il lui dit, après l’avoir salué, que l’Argument du Roi, du Très-Savant(qa) l’avait adressé à lui.

Alors il lui apprit une invocation qui mettrait fin à sa gêne et lui ferait venir ses ressources. Quand il se réveilla de son sommeil, il avait encore en mémoire l’invocation. Il décida de se rendre chez le Sayyed chez qui il dédaignait de se rendre avant sa vision pour une raison qu’il n’évoqua pas. Quand il arriva et pénétra chez lui, il le vit comme il l’avait vu dans son rêve, sur son tapis de prière, évoquant son Seigneur, demandant pardon pour ses péchés.

Quand il le salua, il lui répondit en souriant comme s’il connaissait la question. Il lui demanda ce qu’il avait demandé durant la vision et lui enseigna cette même invocation.

Il supplia [Dieu] par cette invocation et peu de temps après, [il vit] le monde [s’ouvrir] à lui de tous les côtés. Le regretté, le Hajj, al-Mawla Fatah ‘Alî, que Dieu lui fasse miséricorde, fit un grand éloge du Sayyed qu’il avait rencontré à la fin de sa vie et qui devint son disciple un certain temps.

Quant à ce que le Sayyed lui apprit durant l’éveil et en rêve, ce furent trois choses :

1- Qu’il répète 70 fois après la prière du matin, en mettant la main sur la poitrine :

یا فَتّاح

Yâ Fattâhu

Ô Celui qui donne la victoire !

2- Qu’il s’applique à [réciter] cette invocation rapportée d’Al-Kâfî, que le Prophète(s) apprit à l’un de ses compagnons éprouvé par la maladie et la pauvreté. La maladie et la pauvreté ne tardèrent pas à le quitter.

لَا حَوْلَ وَلَا قُوَّةَ إِلّا بِاللّٰهِ، تَوَكَّلْتُ عَلَى الْحَيِّ الَّذِي لَايَمُوتُ

Lâ hawla wa lâ quwwata illâ bi-llâhi, tawakkaltu ‘alâ-l-hayyi alladhî lâ yamûtu

Il n’y a de force et de puissance qu’en Dieu, je compte sur le Vivant qui ne meurt pas !

وَالْحَمْدُ لِلّٰهِ الَّذِى لَمْ يَتَّخِذْ وَلَداً، ولَمْ يَكُنْ لَهُ شَرِيكٌ فِى الْمُلْكِ، وَلَمْ يَكُنْ لَهُ وَلِيٌّ مِنَ الذُّلِّ وَكَبِّرْهُ تَكْبِيراً

Wa-l-hamdu li-llâhi al-ladhî lam yattakhidh waladann, wa lam yakun lahu sharîkunn fî-l-mulki, wa lam yakun lahu waliyyunn minadh-dhulli wa kabbirhu takbîrann

Louange à Dieu qui n’a pas pris d’enfant, qui n’a pas d’associé dans la Royauté, et qui n’a pas de protecteur de l’humiliation, proclame beaucoup qu’il est plus Grand !

3- Qu’il invoque, après la prière du midi, cette invocation que nous avons évoquée [plus haut] comme première suite à la prière du matin [p38]. Il faut qu’il profite de ce qui a été évoqué, persiste dans cela et n’en néglige pas les effets.

-Sache qu’il est recommandé de [faire] la prosternation de remerciement après toutes les prières d’une recommandation confirmée (cf. plus loin p466)

Il y a beaucoup d’invocations et de rappels rapportés durant cette [prosternation],

-Il est rapporté de l’[Imam] Rida(p) qui dit : Si tu veux, dis 100 fois :

شُکراً شُکراً

Shukrann, shukrann

Merci ! Merci !

-Et si tu veux, dis 100 fois :

عَفْوَاً عَفْوَاً

‘Afwann, ‘afwann

Pardon ! Pardon !

-Le minimum rétribué lors de la prosternation de remerciement, est de dire trois fois :

شُکْرَاً لِلّه

Shukrann li-llâhi

Merci à Dieu !

-Sache également que nous avons de nombreuses invocations et rappels rapportés des Infaillibles(p) pour les moments du lever et du coucher du soleil. Les versets et les akhbârs incitent et inspirent beaucoup à préserver ces deux moments. Nous nous contenterons d’évoquer quelques incocations considérées :

1) Les savants de hadiths ont rapporté, selon une chaîne de transmission considérée, de l’[Imam] as- Sâdeq(p) qui dit : Il est obligatoire pour tout Musulman de dire 10 fois avant le lever et le coucher du soleil :

لَا إِلٰهَ إِلّا اللّٰهُ وَحْدَهُ لَاشَرِيكَ لَهُ، لَهُ الْمُلْكُ وَلَهُ الْحَمْدُ

Lâ ilâha illâ-llâhu, wahdahu lâ sharîka lahu, lahu al-mulku wa lahu al-hamdu

Il n’y a de divinité que Dieu, uniquement Lui, pas d’associé à Lui, Il détient la Royauté et à Lui est la Louange

يُحْيِى وَيُمِيتُ، وَيُمِيتُ وَيُحْيِى ، وَهُوَ حَيٌّ لَايَمُوتُ

yuhyî wa yumîtu wa yumîtu wa yuhyî, wa huwa hayyunn lâ yamûtu

Il donne la vie et fait mourir, Il fait mourir et Il donne la vie, Il est Vivant et Il ne meurt pas

بِيَدِهِ الْخَيْرُ، وَهُوَ عَلَىٰ كُلِّ شَىْءٍ قَدِيرٌ

bi-yadihi-l-khayru wa huwa ‘alâ kulli shay’inn qadîrunn

entre Ses mains [se trouve] le Bien et ll est Puissant sur toute chose !

Il est mentionné dans certains propos rapportés que si cela a été abandonné, il est obligatoire de le rattraper [« qadâ ’ann », le faire après son temps].

2) Il est également rapporté de lui(p), selon des voies considérées :

Dis 10 fois avant le lever et le coucher du soleil :

أَعُوذُ بِاللّٰهِ السَّمِيعِ الْعَلِيمِ مِنْ هَمَزَاتِ الشَّيَاطِينِ، وَأَعُوذُ بِاللّٰهِ أَنْ يَحْضُرُونِ، إِنَّ اللّٰهَ هُوَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ

A’ûdhu bi-llâhi as-samî‘i al-‘alîmi min hamazâti-sh-shayâtîni, wa a’ûdhu bi-llâhi an yahdurûni, inna-llâha huwa as-samî‘u al-‘alîmu

Je cherche la protection de Dieu qui entend tout et qui sait tout, contre les insinuations des démons et je cherche la protection de Dieu contre leur présence, parce que Dieu est Celui qui entend tout et qui sait tout !

3) De lui(p) également qui dit :

Qu’est-ce qui vous empêche de dire 3 fois tous les matins et tous les soirs :

اللّٰهُمَّ مُقَلِّبَ الْقُلُوبِ وَالْأَبْصَارِ ثَبِّتْ قَلْبِى عَلَىٰ دِينِكَ، وَلَا تُزِغْ قَلْبِى بَعْدَ إِذْ هَدَيْتَنِى

Allâhumma, muqalliba-l-qulûba wa-l-absâri, thabitt qalbî ‘alâ dînika wa lâ tuzigh qalbî ba’ada idh hadaytanî

Mon Dieu, Celui qui retourne les coeurs et les regards, affermis mon coeur dans Ta Religion et ne détourne pas mon coeur après m’avoir guidé

وَهَبْ لِى مِنْ لَدُنْكَ رَحْمَةً، إِنَّكَ أَنْتَ الْوَهَّابُ، وَأَجِرْنِى مِنَ النَّارِ بِرَحْمَتِكَ

wa hab lî min ladunka rahmatann, innaka anta al-wahhâbu, wa ajimî mina-n-nâri, bi-rahmatika

accorde-moi de chez Toi une Miséricorde car Tu es Toi le Donateur et protège-moi du Feu, par Ta Miséricorde !

اللّٰهُمَّ امْدُدْ لِى فِى عُمْرِى، وَأَوْسِعْ عَلَىَّ فِى رِزْقِى، وَانْشُرْ عَلَىَّ رَحْمَتَكَ

Allâhumma, amdud lî fi umrî,wa awsi‘ ‘alayya fi rizqî, wa-nshur ‘alayya rahmataka

Mon Dieu, prolonge ma vie, sois généreux envers moi en ce qui concerne mes ressources et étends sur moi Ta Miséricorde !

وَ إِنْ كُنْتُ عِنْدَكَ فِى أُمِّ الْكِتابِ شَقِيّاً فَاجْعَلْنِى سَعِيداً، فَإِنَّكَ تَمْحُو مَا تَشَاءُ وَتُثْبِتُ، وَعِنْدَكَ أُمُّ الْكِتابِ

Wa in kuntu ‘indaka fi ummi-l-kitâbi shaqiyyann fa-aj‘alnî sa‘îdann, fa-innaka tamhû mâ tashâ’u wa tuthbitu, wa ‘indaka ummu-l-kitâbi

Si je suis malheureux auprès de Toi dans la Mère [l’Archétype] du Livre, alors rends-moi heureux car Tu effaces ce que Tu veux et Tu confirmes, auprès de Toi se trouve la Mère [l’Archétype] du Livre

4) Egalement de lui(p) : Dis tous les matins et soirs :

الْحَمْدُ لِلّٰهِ الَّذِى يَفْعَلُ مَا يَشَاءُ، وَلَا يَفْعَلُ مَا يَشَاءُ غَيْرُهُ

Al-hamdu li-llâhi al-ladhî yafalu mâ yashâ’u wa lâ yafalu mâ yashâ’u ghayruhu

Louange à Dieu qui fait ce qu’il veut et ne fait pas ce que d’autre que Lui veut !

الْحَمْدُ لِلّٰهِ كَمَا يُحِبُّ اللّٰهُ أَنْ يُحْمَدَ، الْحَمْدُ لِلّٰهِ كَمَا هُوَ أَهْلُهُ

Al-hamdu li-llâhi kamâ yuhib-bu-llâhu an yuhmada, al-hamdu lillâhi kamâ huwa ahluhu

Louange à Dieu comme Dieu aime être Loué, Louange à Dieu comme Il en est Digne !

اللّٰهُمَّ أَدْخِلْنِى فِى كُلِّ خَيْرٍ أَدْخَلْتَ فِيهِ مُحَمَّداً وَآلَ مُحَمَّدٍ

Allâhumma, adkhilnî fi kulli khayrinn adkhalta fihi Muhammadann wa âla Muhammadinn

Mon Dieu, fais-moi entrer dans tout bien dans lequel Tu as fait entrer Mohammed et la famille de Mohammed

وَأَخْرِجْنِى مِنْ كُلِّ شَرٍّ أَخْرَجْتَ مِنْهُ مَحَمَّداً وَآلَ مُحَمَّدٍ، صَلَّى اللّٰهُ عَلىٰ مُحَمَّدٍ وَآلِ مُحَمَّدٍ

wa akhrijnî min kulli sharrinn akhrajta minhu Muhammadann wa âla Muhammadinn, sallâ-llâhu ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn

et fais-moi sortir de tout mal duquel Tu as fait sortir Mohammed et la famille de Mohammed, que Dieu prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed !

5) Dis 10 fois tous les matins et tous les soirs :

سُبْحَانَ اللّٰهِ، وَالْحَمْدُ لِلّٰهِ، وَلَا إِلٰهَ إِلّا اللّٰهُ، وَاللّٰهُ أَكْبَرُ

Subhâna-llâhi wa-l-hamdu li-llâhi wa lâ ilâha illâ llâhu wa-llâhu akbaru

Gloire à Dieu, Louange à Dieu, il n’y a de divinité que Dieu, Dieu est plus grand !

-Et parmi les invocations du matin et du soir, l’invocation al-’Asharât (Les Dizaines) qui sera rapportée plus loin p207.

Table des matières

Livre 1 Invocations et entretiens intimes

Prières en générale
      ⇒ Prières de tous les jours

Prières particulières

     ⇒ Après la prière de midi

     ⇒ Après la prière de l’après-midi

     ⇒ La prière lors du coucher du soleil

     ⇒ Après la prière du soir

     ⇒ Après la prière du matin

Invocations hebdomadaires

     ⇒ L'invocation du dimanche

     ⇒ L'invocation du lundi

     ⇒ L'invocation du mardi

     ⇒ L'invocation du mercredi

     ⇒ L'invocation du jeudi

     ⇒ L'invocation du vendredi

     ⇒ L’invocation du samedi

Actes et vertus du vendredi

     ⇒ Les faveurs et les actes de la nuit et du jour du vendredi

     ⇒ Les actes de la nuit du vendredi

     ⇒ Les actes du jour de vendredi

     ⇒ La prière du Prophète Muhammad (s)

     ⇒ La prière de l’Imam Ali (a)

     ⇒ La prière de Fatima Zahra (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Hasan (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Hussein (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Sajjad (a)

     ⇒ La prière de l’Imam al Bâqir (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Sâdiq (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Kâzim (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Ridâ (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Jawâd (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Hâdi (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Hasan al Askari (a)

     ⇒ La prière de l’Imam Mahdi (aj)

     ⇒ La prière de Ja’far at-Tayyâr

Ziyârats du Prophète (s) et des Imams dans la semaine

     ⇒ Les ziyârats du Prophète et des Imams selon les jours de la semaine

     ⇒ La ziyârat du Prophète Muhammad (s)

     ⇒ La ziyârat de l’Imam Ali (a)

     ⇒ La ziyârat de Fatima Zahra (a)

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Hasan et de l’Imam Hussein (a)

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Sajjad, de l’Imam Bâqir et de l’Imam Sâdiq (a)

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Kâzim, l’Imam Ridâ, l’Imam Jawâd et de l’Imam Hadi (a)

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Hasan al Askari (a)

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Mahdi (aj) au jour de vendredi

Invocations connues

     ⇒ L'invocation du matin

     ⇒ L’invocation de Kumayl fils de Ziyâd

     ⇒ L’invocation pendant l’occultation

     ⇒ L’invocation des Dizaines

     ⇒ L’invocation des Marques

     ⇒ L’invocation des Actes Nobles de la Morale

     ⇒ L’invocation du Paralysé

     ⇒ L'invocation de celui qui demande conseil

     ⇒ L’invocation Le Sauveur

     ⇒ L’invocation du Retournement

     ⇒ L’invocation de la grande cuirasse

     ⇒ L’invocation de la petite cuirasse

     ⇒ L’invocation d'al-Qâmûs

Invocations choisies

     ⇒ Quelques invocations et glorifications choisies

     ⇒ Invocation Tawassul

     ⇒ L’invocation du Soulagement

     ⇒ La protection de Fatima Zahra (a)

     ⇒ La protection de l’Imam Sajjad (a)

     ⇒ L’intercession de l’Imam Sajjad (a)

     ⇒ L’intercession de l’Imam Kazim (a)

     ⇒ L’invocation de la sécurité

     ⇒ L’invocation d’al-Faraj

     ⇒ L’invocation d’al-Hujjah (a)

Quinze entretiens intimes de l’Imam Sajjad (a)

     ⇒ Les quinze entretiens intimes de Alî fils de Hussein (p)

          ⌊ 1- Entretien Intime de ceux qui se repentent (al-tâ’ibîna)

          ⌊ 2- Entretien Intime de ceux qui se plaignent (ash-shâkîna)

          ⌊ 3- Entretien de ceux qui sont dans la crainte (al-khâ’ifîna)

          ⌊ 4- Entretien Intime de ceux qui ont espoir (ar-râjîna)

          ⌊ 5- Entretien Intime de ceux qui désirent (ar-râghibîna)

          ⌊ 6- Entretien de ceux qui remercient (ash-shâkirîna)

          ⌊ 7- Entretien intime de ceux qui obéissent à Dieu (al-mutî'îna li-llâhi)

          ⌊ 8- Entretien Intime de ceux qui veulent (al-murîdîna)

          ⌊ 9- Entretien Intime de ceux qui aiment (al-muhibîna)

          ⌊ 10- Entretien de ceux qui implorent (al-mutawassilîna)

          ⌊ 11- Entretien Intime de ceux qui sont dans le besoin (al-muftaqirina)

          ⌊ 12- Entretien Intime de ceux qui saven (al-arifîna)

          ⌊ 13- Entretien Intime de ceux qui évoquent (adh-dhâkirma)

          ⌊ 14- Entretien de ceux qui se réfugient (al-mu‘atasimîna)

          ⌊ 15- Entretien Intimedeceux qui renoncent (az-zâhidîna)

          ⌊ L’entretien Intime al-man-zhûmat

          ⌊ Trois propos de notre maître Alî (a) dans l’Entretien Intime

Baqiyat as-Salihat

     ⇒ Glorifications de Fatimah az-Zahrâ’

     ⇒ Glorifications dites par le Prophète(s) lors de la victoire de La Mecque

     ⇒ La demande de pardon

     ⇒ L’invocation du Prophètes (s) après sa prière du matin

     ⇒ L’invocation après la prière du matin de l’Imam Ridâ (a)

     ⇒ L’invocation après la prière du matin et du soir

     ⇒ La prosternation de remerciement et ses invocations

     ⇒ La prière de la nuit

     ⇒ La prière recommandée de l’aube

     ⇒ La prière al-Wahshat

     ⇒ La prière de l’enfant pour ses parents

     ⇒ Le qunût de l’Imam Hussein (a)

     ⇒ Invocation particulière du matin et du soir

     ⇒ L’invocation du triste

Livre 2 les actes spécifiques de chaque mois

Mois de Rajab  

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Rajab

     ⇒ Les actes généraux pour tout le mois de Rajab

     ⇒ Les actes spécifiques à un jour ou une nuit de Rajab

Mois de Sha’ban

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Sha’ban

     ⇒ Les actes généraux pour tout le mois de Sha’ban

     ⇒ Les actes spécifiques à un jour ou une nuit de Sha’ban

Mois de Ramadan

     ⇒ Le discours du Prophète (s) à propos du mois béni de Ramadan

     ⇒ Les actes généraux pour tout le mois de Ramadan

          ⌊ Actes de tous les jours et les nuits du mois de Ramadan

          ⌊ Actes des nuits

                    Actes des nuits de Ramadan

                    L’invocation de l’Ouverture (al-Iftitâh)

          ⌊ Actes avant l’aube

                    Les actes durant la période précédente de l’aube de Ramadan

                    L’invocation de la Splendeur (al-Bahâ’i)

                    L'invocation d’Abû Hamzah ath-Thumâlî

                    L’invocation Ô ma Provision (yâ ‘uddatî)

                    L’invocation Ô mon Refuge (yâ mafza'î)

          ⌊ Actes des jours

                    Les actes durant les jours du mois de Ramadan

     ⇒ Les actes spécifiques à un jour ou une nuit de Ramadan

          ⌊ Les actes spécifiques jour ou nuit Ramadan

     ⇒ Prières du mois de Ramadan

          ⌊ Les prières de chaque nuit et des invocations de chaque jour

Mois de Shawwâl

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Shawwâl

Mois de Dhû al-Qa’da

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Dhû al-Qa’da

Mois de Dhû al-Hijja

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Dhû al-Hijja

     ⇒ Invocation de Hussein (a) au jour de ‘Arafat

Mois de Muharram

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Muharram

Mois de Safar

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Safar

Mois de Rabî’ al-Awwal

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Rabî’ al-Awwal

Mois de Rabî’ 2, Jumâdâ 1 et 2

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Rabî’ ath-Thânî

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Jumâdâ al-Awwal

     ⇒ Les faveurs et les actes du mois de Jumâdâ ath-Thânî

Livre 3 les Ziyârates

Règles de conduite pour le voyage

Autorisation d'entrer dans les mausolées

Ziyârat de Médine

     ⇒ Médine

     ⇒ La visite au Prophète (s)

     ⇒ La visite à Fatima Zahra (s)

     ⇒ Hadith al-Kisâ’

     ⇒ La visite du Prophète Muhammad (s) de loin

     ⇒ La visite des arguments purs le jour du vendredi

     ⇒ Ziyârat al-Baqî’

          ⌊ La Ziyârat à Ibrahim, fils du Messager de Dieu

          ⌊ La Ziyârat à Fâtimah fille d’Assad, mère du Prince des croyants

          ⌊ La Ziyârat à Hamzeh à Uhud

          ⌊ La Ziyârat aux martyrs à Uhud

Ziyârat de Najaf

     ⇒ Najaf

     ⇒ Les ziyârats absolues

     ⇒ Les ziyârats spécifiques

Ziyârat à Koufa

     ⇒ Ziyârat de la ville de Koufa

Ziyârat de Sahlah, Zayd et Sa’sa’at

     ⇒ La ziyârat de la mosquée de Sahlah, de Zayd et de Sa’sa’at

Ziyârat à Karbala

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Hussein (a) à Karbala, les vertus et les actes

     ⇒ La Ziyârat à Abû-l-Fadl al-‘Abbas (s)

     ⇒ Les Ziyârâts spécifiques à l’Imam al- Hussein (a)

     ⇒ Les faveurs de la sainte turbah de l’Imam Hussein (a)

Ziyârat à Kâzimayn

     ⇒ La ziyârat de l’Imam Kâzim et de l’Imam Jawâd (a)

Ziyârat à Mashhad

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Ridâ (a) à Mashhad

Ziyârat à Samarra

     ⇒ Ziyârat de l’Imam Hadi et de l’Imam Hasan al-Askari à Samarrâ

     ⇒ L’invocation de la Lamentation (an-nudbat)

Ziyârat à al-Jâmi’at

     ⇒ Les Ziyârâts al-Jâmi‘at

     ⇒ Des invocations suivant la ziyârat aux Imams (a)

     ⇒ Prières sur le Prophète (s) et les infaillibles (a)

Autres ziyârats

     ⇒ Ziyârâts aux Prophètes grandioses (a)

     ⇒ Ziyârâts aux nobles fils des Imams (a)

          ⌊ Ziyârâts aux fils des Imams (a)

          ⌊ La tombe de sayyidati Fâtimah al-Ma‘sûmah, fille de l’imam al-Kazim (a)

          ⌊ La tombe de ‘Abd al-‘Azîm, descendant de l’imam al- Hassan al-Mujtabâ (a)

          ⌊ La ziyârat aux enfants des Imams (a)

     ⇒ Ziyârat sur les tombes des croyants

     ⇒ Ziyârat par procuration

Appendice

     ⇒ Ziyârat au Prince des croyants (a) le 21 du mois de Ramadan

     ⇒ Ziyârat à Sayyidati Zeinab (a), fille du Prince des croyants (a)

     ⇒ La prière de l’imam al-Hujjah (qa) dans la mosquée de Jamkarân

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *